La RD élabore une politique touristique pour SICA

La République dominicaine accueille le IIIe atelier pour la construction de la politique touristique régionale (PRETUR), avec la participation de représentants des pays membres du Conseil centraméricain du tourisme (CCT).

Ce premier atelier en face à face après la pandémie de covid-19, vise à promouvoir, prioriser et comprendre les actions et contributions du secteur touristique régional au plus haut niveau, permettant l’articulation de son développement durable avec les autres sous-secteurs économiques, pour les années à venir.

L’atelier a été dirigé par le vice-ministre du tourisme pour la coopération internationale du ministère du tourisme de la République dominicaine, Carlos Peguero, en sa qualité de représentant de la présidence pro tempore du Conseil centraméricain du tourisme (CCT).

L’atelier a été suivi par de hauts représentants des administrations nationales du tourisme (ANT) et du secteur privé des pays membres du CCT, qui, au cours de la journée, fourniront des commentaires sur le cadre stratégique qui guidera le PRETUR, examineront ses lignes d’action et esquisseront un premier plan de gestion et de mise en œuvre ; des contributions qui seront soumises à l’approbation des ministres du tourisme de la région SICA, lors de sa prochaine réunion ordinaire qui se tiendra ce mercredi.

Peguero a déclaré que cette réunion est importante pour l’intégration des pays qui composent ces organisations dans la promotion et le développement du tourisme dans la région.

Il a déclaré que pour la République dominicaine, il s’agit d’une nouvelle étape vers le leadership et la croissance dont a fait preuve l’industrie touristique du pays et « de nous considérer comme une option de multi-destination pour toute la région des Caraïbes et de l’Amérique centrale ».

SICAPour sa part, Katherine Vado Rivera, secrétaire exécutive par intérim et responsable des affaires financières de la SITCA, a déclaré que l’objectif clé de ce troisième atelier est le facteur humain, les personnes étant les principaux bénéficiaires de la croissance des économies locales, en tant que facteur dynamique et transformateur qui contribue à la réduction de la pauvreté dans ces pays.

Il a considéré comme une grande satisfaction que 2021 ait été une bonne année pour le tourisme dans la région d’Amérique centrale avec la République dominicaine, avec des chiffres importants de 78% de croissance des arrivées de visiteurs, de croissance de l’emploi et de génération de revenus.

Dans le cadre des deux réunions de l’Agence centraméricaine de promotion du tourisme (CATA) et du Conseil centraméricain du tourisme (CCT), le mercredi 13, la République dominicaine prendra la présidence pro tempore du Conseil centraméricain du tourisme (CCT), lors d’une cérémonie dirigée par le président dominicain Luis Abinader et le ministre du tourisme, David Collado.

Après 57 ans de la création du Secrétariat pour l’intégration touristique de l’Amérique centrale (SITCA), la conception du PRETUR marquera une étape historique et une action qui cherche à diriger et à interagir du point de vue stratégique, dans la constitution de lignes directrices de base qui favorisent le développement d’un tourisme plus compétitif, innovant, résilient, inclusif, mais surtout durable.

Cette orientation de l’activité touristique, qui est dirigée stratégiquement par le Conseil centraméricain du tourisme (CCT) sous la présidence pro tempore de la République dominicaine, ne serait pas possible sans une ouverture participative, où tous les organismes impliqués doivent générer les alliances nécessaires pour atteindre les objectifs communs en faveur du développement socio-économique et au bénéfice des peuples d’Amérique centrale.

Il est prévu que le PRETUR soit approuvé par le CST au cours du second semestre de l’année 2022, afin d’être soumis à l’approbation du Sommet des Présidents à la fin du semestre.

En savoir plus: ACTUALITÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × deux =