La République dominicaine figure dans le premier guide d’investissement touristique de l’OMT

Lancées dans le cadre du salon du tourisme FITUR à Madrid, les lignes directrices pour l’investissement constituent un outil complet pour les parties prenantes intéressées par les possibilités d’investissement direct étranger (IDE). Ils visent notamment à attirer, promouvoir et retenir les investissements dans les initiatives de tourisme durable en République dominicaine, y compris celles qui fournissent des emplois locaux et renforcent la résilience du secteur. Le guide montre le potentiel d’une collaboration plus étroite entre les secteurs public et privé et met en évidence l’importance d’orienter les investissements vers la création de nouveaux modèles économiques touristiques axés sur l’innovation et la durabilité.

Comme le souligne le guide de l’OMT, la République dominicaine représente l’une des opportunités les plus compétitives pour les investisseurs, et ce pour plusieurs raisons : excellente situation géographique, cadre juridique solide, stabilité économique et infrastructures modernes.

Principale destination des investissements
Selon les données compilées par l’OMT et fDi Markets du Financial Times, quelque 26 projets touristiques en République dominicaine ont reçu quelque 5,7 milliards de dollars d’investissements touristiques greenfield entre 2016 et 2020. Dans le même temps, le pays a connu un taux de croissance annuel du PIB d’environ 5 % au cours des 25 dernières années, soit le double de la moyenne régionale. Ces dernières années, le gouvernement de la République dominicaine s’est efforcé d’attirer davantage les IDE, notamment par la restructuration des zones franches, des incitations à l’investissement dans le tourisme et la signature du DR-CAFTA. (Accord de libre-échange entre la République dominicaine et l’Amérique centrale).

En 2021, l’économie de la République dominicaine a retrouvé son niveau de croissance pré-pandémique. Il convient de noter qu’environ 38 % de cette reprise provient du secteur du tourisme. Selon les chiffres du ministère du tourisme (MITUR), d’ici décembre 2021, environ 300 000 emplois ont été assurés par la relance du tourisme, grâce au plan de relance du tourisme responsable mené par le président de la République, Luis Rodolfo Abinader Corona. Ce plan, qui prévoyait la vaccination des travailleurs du secteur du tourisme dans les meilleurs délais, a permis au pays d’être parmi les premières destinations mondiales à rouvrir ses frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

seize − 4 =