Ce Dont le Sport a Besoin

Gilberto Soriano R.
L’équipe nationale de baseball de la République dominicaine vient de décrocher une place pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Pour tous les Dominicains, c’est une grande joie que notre sport national « Baseball » ait obtenu une place dans les prochains Jeux Olympiques. C’est un moment opportun pour réfléchir aux raisons qui ont permis au baseball olympique d’atteindre un objectif aussi cher. Comment pourrions-nous utiliser cet événement pour dynamiser le sport national ?

Le talent du baseball dominicain nous remplit de gloire depuis des décennies, nous avons été champions du World Baseball Classic, nous avons une ligue de baseball professionnel, la plus solide depuis 1955. Nous faisons partie des meilleurs talents des ligues majeures, mais lorsque l’on parle de baseball au niveau des équipes nationales pour participer à un cycle olympique, les résultats ne sont pas les plus attendus.

Pourquoi le baseball a-t-il obtenu une place aux Jeux olympiques de 2020 ? La raison est très simple, sous l’initiative de Probéisbol qui est une alliance entre le secteur privé et le secteur public, dirigée par l’homme d’affaires Felipe Vicini, la Fédération dominicaine de baseball, la Fédération dominicaine des joueurs de baseball, la Ligue dominicaine de baseball et le ministère des sports ont exécuté le plan le plus ambitieux et l’effort conjoint qui a abouti à une qualification aux Jeux de Tokyo.

Le défi fondamental du sport dominicain réside dans l’élaboration et l’exécution d’un plan. Nous avons pris le baseball comme paradigme pour réfléchir sur les bases du succès de ce classement, où l’on peut affirmer qu’il est dû à l’application d’une méthode scientifique appelée « Planification ».

Une étude de la situation a été réalisée afin d’établir des objectifs clairs et une stratégie à suivre ainsi qu’un plan d’action. La réalisation d’un plan conduit à l’identification des ressources humaines, économiques et logistiques, en bref, à une vision de la direction dans laquelle nous voulons être. Cette unité de critères entre tous les acteurs impliqués dans ce projet doit être reproduite dans toute la structure sportive.

Pour que notre pays reçoive les bénéfices du sport appliqué comme une science pour le développement humain, réfléchissons à tout ce dont le sport national a besoin, en prenant comme exemple à cette occasion l’effort conjoint de l’initiative menée par Probéisbol avec l’équipe nationale de baseball, et construisons un système éducatif intégral où le sport commence à l’école.

Pour comprendre l’effort qui a été fait sur le sport professionnel, aujourd’hui le développement à ce niveau a absorbé ce que nous connaissons comme le sport amateur. C’est l’une des règles établies par la loi générale sur le sport, afin de maintenir les ligues professionnelles, mais pas au détriment des manifestations sportives nationales. Le baseball est un exemple clair de l’absence de ce jeu dans la géographie de la République dominicaine. Mais c’est un sujet que nous développerons dans un autre article.

L’équipe de baseball dominicaine a obtenu la médaille de l’effort, du sacrifice et de l’organisation, indépendamment des résultats à obtenir aux Jeux olympiques.

Dans une interview de l’homme d’affaires Felipe Vicini par le journal Diario Libre, on lui a posé la question suivante : « De quoi le sport dominicain a-t-il besoin ? Ce à quoi il a répondu « que nous travaillons tous ensemble » et j’ajouterais, la matérialisation d’un plan qui considère l’école comme la base du développement du sport national tel qu’établi dans la Constitution de la République Dominicaine et qui a comme point de départ les lignes générales de la Stratégie de Développement National Loi 1-12 pour mettre le sport au service d’une société plus juste, équitable, avec moins d’inégalité sociale, mais surtout plus humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 4 =