La République Dominicaine est déjà présente au Japon

Un groupe avancé de la délégation est arrivé à Tokyo mardi. Le volley-ball, la natation et le judo se préparent en territoire asiatique.
La République dominicaine est déjà présente au Japon. Le détachement précurseur de la délégation dominicaine est arrivé mardi dernier à Tokyo avec toute la documentation requise par le comité d’organisation des Jeux olympiques pour leur séjour officiel dans le village.

Ceci a été rapporté à elCaribe par Gerardo Suero Correa, chef de mission de la représentation dominicaine, qui a déclaré que l’arrivée de la délégation a rencontré des problèmes à l’aéroport de Tokyo, mais qu’ils ont ensuite été surmontés.

« Tout d’abord, c’est un long voyage et à l’arrivée à l’aéroport, le processus a également été long avec tout ce qui devait être présenté, y compris les tests de tous les athlètes scellés et en anglais par le laboratoire qui était chargé de prélever les échantillons, entre autres étapes, mais grâce à Dieu, nous avons pu bien nous en sortir », a déclaré Suero Correa.

La délégation qui a touché le sol japonais est intégrée par Juan Antonio Febles et Marcel Vidal, de la direction technique du Comité Olympique Dominicain (COD), ainsi que par le Dr. Lisette Sanchez, médecin en chef pour Tokyo. « Nous attendons le premier rapport sur la livraison du village olympique pour nos athlètes, qui doivent être admis cinq jours avant leur première compétition », a déclaré le chef de mission.

Mais ce n’est pas seulement une commission de délégation qui se trouve dans la ville asiatique. Les Queens des Caraïbes ont également dû faire le long voyage jusqu’à Okayama. L’équipe est partie vendredi dernier pour le Japon depuis l’aéroport international de Las Americas, avec un itinéraire qui comprenait les aérogares de Newark, Los Angeles, Haneda puis Okayama.

L’équipe nationale féminine effectue une routine d’adaptation et de préparation avant son premier match, prévu le 25 de ce mois contre la Serbie à 2h20 (heure dominicaine).

Au Japon également, Krystal Lara et Josué Domínguez, tous deux nageurs, se concentrent dans la ville d’Ishikawa. Pendant ce temps, le plongeur Jonathan Ruvalcaba est toujours au Mexique et partira ce dimanche pour Tokyo, selon l’athlète lui-même, qui l’a confié à elCaribe depuis la cité aztèque. De même, le judoka Robert Florentino a récemment installé sa base de préparation au Japon.

Préparation en dehors du Japon

La République dominicaine sera présente dans dix disciplines sportives. La plupart d’entre eux ont leur concentration à l’extérieur du pays et doivent arriver à Tokyo la semaine prochaine. Outre le volley-ball, les sports nautiques et le judo, il y a l’athlétisme, qui se prépare en Espagne ; le taekwondo a plusieurs semaines dans la ville mexicaine de San Luis Potosi. La boxe est partie la semaine dernière pour la Russie, tandis que l’équipe masculine de baseball est déjà à Clearwater, Tampa, et que l’équitation, avec Yvonne Losos de Muñiz et Héctor Florentino, se concentre sur l’Europe.

Ceux qui sont encore dans le pays sur une base de préparation sont les membres de l’équipe d’haltérophilie, travaillant au camp de vacances La Montaña à Jarabacoa, ainsi que Ignacio Vásquez, aviron, au barrage de Rincón à Bonao.

En route pour Tokyo

Antonio Acosta et Gilberto García, président et secrétaire général du COD, ainsi que Luis Mejía Oviedo, membre du Comité international olympique (CIO), doivent partir pour les Jeux olympiques ce week-end. Le voyage de Suero Correa est prévu entre le 23 et le 24 de ce mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 11 =