La République tchèque est sur la bonne voie pour assurer sa connectivité aérienne avec le reste du monde, grâce à des accords avec plus de 10 pays

La participation de la République dominicaine à la 15e édition des négociations sur les services de transport aérien de l’Organisation de l’aviation civile internationale (ICAN/2023) a permis de finaliser des accords avec plus de 10 pays, dont la Pologne, l’Arabie saoudite, les Seychelles, l’Islande, la Malaisie, le Qatar et la Suisse : Pologne, Arabie Saoudite, Seychelles, Islande, Malaisie, Qatar et Suisse, renforçant ainsi la connectivité réalisée sur le territoire dominicain, a rapporté le président du Conseil de l’aviation civile, le Dr José Ernesto Marte Piantini.

Au cours de l’activité, le pays a signé de nouveaux accords, des mémorandums d’entente, des protocoles d’amendement et des procès-verbaux de réunion qui augmenteront la connectivité et permettront aux compagnies aériennes dominicaines de mettre en œuvre immédiatement des services aériens et d’opérer également sous le mode du partage de code, des accords de coopération et des vols charters, a déclaré le président de l’agence.

Il a déclaré que l’une des priorités de l’administration actuelle est la signature et la révision des accords avec des destinations non traditionnelles, « le transport aérien est un acteur clé pour l’économie nationale qui assure la croissance économique. Avec ces nouveaux accords, nous ouvrirons de nouvelles routes vers des destinations non traditionnelles, afin de stimuler davantage l’aviation civile dominicaine et de tenir la promesse du président de la République, Luis Abinader, d’un pays connecté au monde », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’avec l’arrivée sur le marché de nouvelles alternatives, les usagers du transport aérien bénéficieront d’une meilleure offre de services, en particulier les passagers dominicains, ce qui offrira de meilleures options aux voyageurs. « L’un des résultats les plus significatifs du gouvernement dominicain est le renforcement de l’activité commerciale aérienne ; le président de la République, Luis Abinader, a fait tous les efforts possibles pour accroître la connectivité aérienne dans le pays », a déclaré Marte Piantini.

La participation de la délégation dominicaine aux négociations sur les services de transport aérien de l’Organisation de l’aviation civile internationale a donné lieu à une réunion avec le sous-secrétaire adjoint aux affaires de transport du Département d’État (DOT) des États-Unis et le négociateur des accords aériens internationaux, au cours de laquelle ont été proposées des solutions aux problèmes qui profiteront aux deux pays dans le domaine du transport aérien.

Il a également indiqué qu’au cours des 10 premiers mois (janvier-octobre) de l’année 2023, le flux de passagers en provenance de Pologne est de 40 265 passagers, transportés sur 150 vols, soulignant l’intérêt d’augmenter ce chiffre avec la signature du protocole d’accord entre les deux pays.

Bilan des négociations

La délégation dominicaine, dirigée par José Marte Piantini, a signé le procès-verbal de la réunion entre la République dominicaine et le Royaume d’Arabie saoudite, établissant pour les deux parties des droits de trafic de 7e liberté sur les vols de fret uniquement. De même, le protocole d’amendement de l’accord de services aériens entre la République dominicaine et les Seychelles a été signé, afin d’actualiser l’accord entre les deux pays.

De même, il a signé l’accord de services aériens entre la République dominicaine et l’Islande, un document qui établit la formule habituelle pour ce type d’accords bilatéraux sur les services aériens et qui inclut les clauses administratives recommandées par l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Il a également signé le protocole d’accord entre la République dominicaine et la Pologne, qui établit un cadre juridique régissant les relations commerciales aériennes entre les deux États.

Poursuivant les négociations, la délégation suisse et la délégation dominicaine ont mis à jour l’accord sur les services aériens entre les deux pays et l’ont conclu par un protocole d’accord, à l’issue d’une réunion de négociation fructueuse.

À cet égard, dans le cadre de l’ICAN/2023, la délégation dominicaine a conclu les négociations de l’accord entre la République dominicaine et la Malaisie, ce qui a permis d’améliorer la connectivité du territoire dominicain. De même, avec l’Autorité générale de l’aviation civile du Qatar, la délégation dominicaine a accepté de signer un protocole d’accord pour la formation à la facilitation du transport aérien.

Enfin, la délégation dominicaine a réussi à obtenir la réciprocité au profit des compagnies aériennes nationales par rapport à leurs homologues britanniques, ce qui a permis une participation équitable au marché des Caraïbes.

La 15e réunion de négociation des services aériens de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) (ICAN/2023) s’est tenue du 3 au 7 décembre à Riyad, en Arabie saoudite. Il s’agit de la principale plateforme de négociation des accords de transport aérien entre les pays, avec cette fois la participation de 97 pays, 713 délégations et 579 réunions de négociation.

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − six =

Verified by MonsterInsights