Lotus Evora

Lotus présente Evora (alias Project Eagle)

Salon de l’automobile de Londres

Lotus sort enfin de la monoculture Elise. La nouvelle Evora permet à la marque de revenir en force dans une catégorie désertée par l’Esprit en 2003. Elle compte pour y parvenir sur une structure très légère et un V6 Toyota de 280 ch.

Depuis 1996, Lotus est enlisé dans une certaine monoculture, celle de l’Elise. Même l’Europa S dévoilée l’année dernière n’est qu’une adaptation plus civilisée du roadster ultra-léger. Certes, l’Elise a très bien vieilli et son concept de sportive efficace et peu coûteuse à entretenir n’est en rien dépassé. Mais elle n’a pas permis à Lotus de sortir de son statut de constructeur de niche, incapable de rivaliser avec les grandes marques sportives.

La nouvelle Evora se positionne clairement en rivale d’une Porsche Cayman S ou d’une BMW Z3 M coupé. Elle s’offre un moteur puissant d’origine Toyota : il s’agit d’un V6 3.5 VVT-i retravaillé par les ingénieurs anglais. L’auto est un coupé 2+2 à moteur central : elle se veut donc un peu moins radicale que l’Elise et reprend la place de l’Esprit abandonnée depuis 2003.

Lotus est naturellement resté fidèle à sa structure en aluminium mais ne précise pas si elle est commune avec celle de l’Elise. Selon les metteurs au point, l’Evora est plus stable que l’Exige et beaucoup plus rapide que l’Elise autour de l’incontournable circuit du Nürburgring.

Lotus annonce un 0 à 100 km/h abattu en 5 secondes et une vitesse maxi de 250 km/h. Plus civilisée que l’Elise, l’Evora est équipée d’un système multimédia, d’un GPS et de porte-gobelets, innovation révolutionnaire s’il en est. L’auto profite également d’un ABS et d’un ESP conçus par Bosch.

Les petits sièges arrière réservés à des enfants en bas âge sont même pourvus de fixations Isofix comme une banale Renault Mégane ! Derrière le compartiment moteur se trouve un coffre capable d’accueillir deux sacs de golf. Une version deux places sera également proposée : les places arrière seront alors transformées en coffre d’appoint. La commercialisation interviendra courant 2009 seulement car la mise au point n’est pas encore terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 14 =