« Découvrez les nouvelles Caraïbes », la proposition du gouvernement pour promouvoir Cabo Rojo

La Direction Générale des Partenariats Public-Privé (DGAPP) et le Ministère du Tourisme (Mitur), ont présenté la nouvelle identité de Cabo Rojo, dans une proposition qui l’élève au rang de nouvelle destination touristique en République Dominicaine.

Le slogan qui soutient la nouvelle identité, avec laquelle le gouvernement dominicain invite les visiteurs à se rendre dans l’une des destinations les plus prometteuses pour les explorateurs qui cherchent à découvrir des paysages côtiers et désertiques uniques dans le pays, est « Cabo Rojo : découvrez la nouvelle Caraïbe ».

Le logo, qui représente un lieu unique en termes d’aventures et plein de coins surprenants, a été conçu avec des éléments qui le distinguent comme : le cactus, sa délimitation géographique, la couleur, les formes et les élévations de la fosse de Pelempito, les grottes des aigles, les puits de Romeo, la beauté des cayes et le port.

Marquant une étape importante dans l’histoire du tourisme de la région, Cabo Rojo possède des caractéristiques géographiques uniques, des zones naturelles protégées, des parcs, des lagunes et des lacs qui abritent une riche biodiversité, et a reçu en janvier 2024 son premier navire de croisière.

Lors de l’événement de lancement de la marque, auquel ont assisté le ministre du tourisme, David Collado, l’ambassadeur de la République dominicaine en Espagne, Juan Bolívar Díaz, et le directeur exécutif de la DGAPP, Sigmund Freund, ce dernier a présenté l’histoire de l’émergence de Cabo Rojo en tant que destination touristique.

M. Freund a présenté l’histoire de l’émergence de Cabo Rojo en tant que destination, en soulignant son potentiel et ses attraits pour le développement d’une offre touristique avec une marque internationale.

Le fonctionnaire a souligné que l’engagement de la destination en faveur de l’environnement s’est traduit par la réalisation, pour la première fois dans le pays, d’une étude sur la capacité d’accueil touristique de Cabo Rojo et de la zone récréative de la Bahía de las Águilas.

« Grâce à cette étude, nous savons combien de visiteurs peuvent profiter en même temps des plages de la Bahía de las Águilas. Nous garantissons ainsi la protection d’un joyau que nous appelons sans aucun doute « le joyau de la couronne de Cabo Rojo » », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’un programme de conservation des espèces endémiques et indigènes avait été mis en place avant le début des travaux de construction, avec la création de la pépinière de Cabo Rojo.

Source: Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × cinq =

Verified by MonsterInsights