«Club de Chicas» en collaboration avec l’Unicef et Koica

Le programme gouvernemental de protection sociale Supérate, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) et l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), a célébré samedi dernier la remise des diplômes à 185 filles et adolescentes participant au programme de formation et de renforcement des capacités « Club de Chicas » de Santo Domingo Norte.

Le « Club de Chicas » est la principale activité menée dans le cadre du projet « Changer les normes de genre pour la prévention de la violence, des mariages d’enfants et des unions précoces ». Les diplômées, résidentes de huit secteurs de Santo Domingo Norte, sont âgées de 12 à 17 ans.

Nombre de diplômés

Superate de UNICEFAvec la remise des diplômes à ces 185 filles et adolescentes, ce sont maintenant 307 enfants qui ont terminé cette étape en 2024 sous la coordination de Supérate, de l’UNICEF et de Koica.

Directrice générale de Supérate

En définissant le « Club de Chicas », la directrice générale de Supérate, Gloria Reyes, a indiqué qu’il s’agit d’espaces sûrs, composés de filles âgées de 12 à 14 ans et d’adolescentes âgées de 15 à 17 ans, qui, à travers différents modules, acquièrent des outils pour développer leur projet de vie, connaître leurs droits, prévenir les situations de violence à la maison et dans leur environnement, les concepts de base de l’égalité des sexes et des sujets orientés vers la prévention des unions précoces et des grossesses chez les adolescentes.

De même, le directeur général de Supérate a souligné que cette remise de diplômes ne signifiait pas la fin de l’accompagnement. « Le programme Supérate continuera à travailler avec vous dans d’autres initiatives et avec un suivi spécialisé. Ce que nous voulons et ce que nous vous demandons à toutes aujourd’hui, c’est que vous deveniez des multiplicateurs pour que d’autres filles, d’autres adolescentes soient motivées pour participer aux nouveaux clubs de filles ».

Pendant des mois, les jeunes filles reçoivent des conseils sur la manière de concevoir un projet de vie et sur le renforcement de l’estime de soi, pour lesquels elles sont accompagnées par des spécialistes en psychologie, ainsi que par des techniciens dans différents domaines.

La cérémonie d’inauguration des « Clubs de filles » de Saint-Domingue Nord s’est déroulée dans l’auditorium de la Faculté des sciences économiques et sociales de l’Université autonome de Saint-Domingue (UASD) en présence de Gloria Reyes, directrice générale de Supérate, de la ministre de la Femme, Mayra Jiménez, de Carlos Carrera, représentant de l’Unicef pour la RD, et de Luisa Isabel Ovando, présidente exécutive du Conseil national de l’enfance et de l’adolescence (Conani).

Les « Clubs de filles » de Supérate

Les « Clubs de filles » sont le principal programme éducatif du projet « Changing Gender Norms for the Prevention of Violence, Child Marriage and Early Unions », développé par le programme Supérate, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), et dont l’objectif principal est de promouvoir l’égalité des sexes, ainsi que l’élimination et la réduction des unions précoces et des grossesses d’adolescentes.

Depuis le début de l’année, Supérate a diplômé 307 jeunes femmes dans le « Club des filles ». Quelque 27 à Higüey, 95 à Barahona et, cette fois-ci, 185 à Santo Domingo Norte.

Source: Presidencia.gob.do

En savoir plus : Actualités

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 14 =

Verified by MonsterInsights