Des travaux pour stimuler le tourisme à Montecristi

La province de Montecristi dispose de toutes les conditions naturelles pour devenir l’un des pôles touristiques et énergétiques les plus importants du pays.

L’affirmation est faite par le président de la Commission de Développement de Montecristi, Héctor Armando Rodríguez Rosario, qui avec les directeurs de l’entité, met l’accent sur les investissements qui sont en train d’être faits dans cette zone importante de la Ligne Nord-Ouest.

M. Rodríguez a indiqué que l’objectif à moyen terme est de gérer l’investissement de trois mille chambres touristiques à Montecristi, et d’atteindre ainsi la rentabilité de l’aéroport international, et d’apporter au moins cinq vols internationaux à cette destination touristique.
Travail en commun

Le président de la Commission de développement de Montecristi souligne qu’ils travaillent main dans la main avec tous les secteurs d’activité, l’énergie, le cluster touristique entre autres pour élever le niveau de cette destination touristique, et peut récupérer le développement économique.

Héctor Armando souligne qu’ils ont développé des stratégies pour mettre aux yeux du monde les extraordinaires conditions naturelles que Montecristi possède, qui promeuvent la plage d’El Morro, les clés Siete Hermanos, et surtout le climat favorable pour être l’une des zones avec la plus faible pluviométrie du pays, idéal pour le tourisme balnéaire. Il souligne également que la commission cherche une gouvernance pour gérer les travaux dont la province a besoin, en particulier dans le domaine du tourisme, qui vont de pair avec des projets importants tels que l’amélioration des services de base.

Parmi les objectifs fixés figurent l’installation de services de douane, de carburant et de migration à l’aéroport, pour lesquels des négociations sont en cours avec des investisseurs, ainsi que la construction d’une piste d’atterrissage de cinq mille mètres de long.

Cinquième pôle touristique de la RD

L’homme d’affaires souligne que Montecristi est le cinquième pôle touristique du pays et ceci se conjugue dans le fait que cette province est protégée par la loi 158-01 d’incitation et de promotion touristique, dont il souligne que très peu de ressources lui parviennent par rapport à l’investissement que ce ministère fait dans d’autres pôles touristiques comme Punta Cana et Las Terrenas.

Source: Mitur.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 13 =

Verified by MonsterInsights