Abinader délivre plus de 1 000 titres de propriété

Le président Luis Abinader a remis plus de 1 000 titres de propriété ce vendredi à San Pedro de Marcorís, ce qui a eu un impact positif sur plus de 4 000 personnes, leur garantissant le droit d’avoir un logement décent.

Avec ces 1 000 titres remis ce vendredi, le nombre total de titres remis est de 9 000, et avec les 8 000 autres qui seront remis prochainement, il atteindra 17 000 titres.

De cette manière, le président a déclaré que San Pedro de Macoris sera la province où le plus grand nombre de titres aura été livré.

Les titres livrés aujourd’hui sont distribués dans les communautés de : Villa Maranata, Restauración, Villa Paredes, Barrio Independencia, Villa Progreso et Villa Velásquez, touchant ainsi plus de 4 000 personnes.

Avant cette livraison, 8 000 autres titres ont été remis à Consuelo, soit un total de 9 000.

Lors de la cérémonie, le chef de l’État a déclaré que « cette province sera celle qui aura remis le plus de titres, et nous en sommes heureux, car nous savons ce que cela signifie ».

Le président a souligné que la remise de ces titres est une véritable justice sociale. Il a ajouté qu’en obtenant leurs titres, ils pourront accéder à des prêts dans des institutions bancaires formelles, ce qui leur assurera un soutien pour des projets de petite, moyenne ou grande envergure.

« Avec ce titre de propriété, vous pourrez vous rendre dans une institution bancaire formelle et obtenir un prêt, et avec ce titre, vous savez que vous avez un petit, moyen ou grand patrimoine à laisser à votre famille », a-t-il déclaré.

Le gouverneur a assuré que, depuis le début de son administration, ils ont travaillé sans relâche pour surmonter la bureaucratie et faire de cette livraison une réalité.

« Félicitations à tous, lorsque vous franchirez cette porte, vous repartirez différent, avec la sécurité, la confiance, l’espoir, mais surtout avec la tranquillité d’esprit », a-t-il déclaré.

La ferme conviction d’améliorer la qualité de vie des Dominicains

Duarte Méndez Peña, directeur exécutif de l’Unité technique d’exécution du titre foncier de l’État, a souligné la ferme conviction du gouvernement dirigé par le président Luis Abinader d’améliorer la qualité de vie de tous les Dominicains.

Méndez Peña a indiqué que les travaux réalisés en collaboration avec le Conseil du sucre de l’État (CEA) couvraient une zone géographique de 110 039,50 mètres carrés.

Il a également indiqué que le titrement représentait une économie de 80 millions de RD pour les bénéficiaires, puisque, si les travaux avaient été réalisés de manière indépendante, ils auraient dû payer un minimum de 80 000 pesos chacun.

D’autre part, le fonctionnaire a souligné le dévouement du président Abinader à San Pedro de Macorís, une province qui a bénéficié des projets de titrage.

Méndez Peña a mentionné des réalisations notables, telles que la délivrance de 8 627 certificats de propriété dans la municipalité de Consuelo. En outre, il a détaillé les projets en cours dans les municipalités Quisqueya I et II (6 566 certificats résultants), Ramón Santana (800 certificats résultants) et le secteur Villa Progreso I (968 certificats résultants).

Ces efforts conjoints représentent un total de 8 334 certificats de propriété, dont la délivrance est prévue dans les prochains mois.

En consolidant ces projets, le gouvernement a l’intention de délivrer un total impressionnant de 17 961 certificats de propriété, consolidant San Pedro de Macoris comme l’une des provinces les plus favorisées par ce plan de transformation.

« Monsieur le Président, en additionnant tous ces projets, nous délivrerons un total de 17 961 certificats de propriété, faisant de San Pedro de Macorís l’une des provinces qui a le plus bénéficié de ce plan et qui a été véritablement transformée par le changement », a déclaré M. Duarte Méndez.

Il a également inauguré un lycée et une école dans la municipalité de Quisqueya.

Plus tard, le président, ajoutant 33 nouvelles salles de classe au secteur de l’éducation publique, a inauguré simultanément le Liceo Eugenio María de Hostos II et l’Escuela Básica Esperanza, qui bénéficieront à des milliers d’enfants et de jeunes.

Avec ces deux livraisons, le gouverneur garantit de plus grandes possibilités d’apprentissage et une éducation de qualité en République dominicaine.

L’investissement total pour la construction a été de 128 696 229,64 RD pour le Liceo Eugenio María de Hostos 2 et de 38 168 235,55 RD pour l’Escuela Básica Esperanza.

Le vice-ministre de la planification, Rolando Reyes, a déclaré qu’il y a maintenant une meilleure efficacité dans la dépense de 4 % du PIB, ce qui donne une plus grande efficacité et un plus grand impact de la chaîne de production du service éducatif.

« Aujourd’hui, avec l’inauguration de cette école, nous accueillons 840 nouveaux élèves, ce qui contribue à la récupération de la population scolaire, nous avons des salles de classe mieux équipées, des enseignants mieux préparés et des centres éducatifs mieux gérés », a-t-il déclaré.

La directrice du centre, Lilian Romero, a remercié le président pour cette nouvelle école, qui améliorera la qualité de l’éducation des élèves de la région.

Keilol Arias s’est exprimé au nom des étudiants et a déclaré qu’un nouveau chapitre s’ouvrait aujourd’hui, soulignant le début d’une étape d’éducation innovante, enrichissante et pleine de possibilités.

Livraison du parc solaire photovoltaïque Cumayasa I et II

Un peu plus tôt à La Romana, le président et le ministre de l’énergie et des mines, Antonio Almonte, ont inauguré les projets de parcs solaires photovoltaïques Cumayasa I et II de l’entreprise Ecoener, d’une capacité installée combinée de 97 mégawatts, qui auront un impact sur 48 000 foyers dominicains chaque année.

Au cours de la cérémonie, le ministre de l’énergie et des mines, Antonio Almonte, a souligné que l’intérêt des investisseurs privés pour le développement de projets d’énergie renouvelable a été stimulé par la transparence et la sécurité juridique dont jouit le pays.

Le ministre Almonte a rappelé qu’à son arrivée au gouvernement, il avait trouvé dans le pays 457 mégawatts d’énergie produits depuis l’approbation de la loi 57-07 sur les incitations aux énergies renouvelables, en 2007, jusqu’en 2020.

« Au cours de ces trois années de gouvernement, le ministère et les nouvelles politiques menées par le président Abinader, nous avons réussi à doubler, avec ces 97 mégawatts supplémentaires, ce que nous avons trouvé, et aujourd’hui la République dominicaine a progressivement réduit sa dépendance à l’égard des combustibles fossiles », a-t-il ajouté.

Il a remercié l’homme d’affaires espagnol Luis Valdivia, pour la confiance qu’il lui a accordée en investissant en République dominicaine avec son entreprise.

Luis Valdivia a prononcé le discours de bienvenue et a déclaré que les parcs inaugurés « soulignent l’engagement d’Ecoener envers la République dominicaine et constituent la première étape des importants projets d’énergie solaire que l’entreprise promeut, grâce à l’attractivité du pays en matière d’investissement ».

Il a ajouté qu’en plus de contribuer à la décarbonisation du pays, l’énergie solaire photovoltaïque favorise la réduction du prix de l’énergie, ce qui profite à la société dominicaine.

Valdivia a prédit que d’ici 2024, un total de cinq parcs photovoltaïques seront en fonctionnement en République dominicaine, avec une capacité installée de 279 MW.

Le ministre de la présidence, Joel Santos, les directeurs des biens nationaux, Rafael Burgos, de l’institut agraire dominicain, Francisco García, du cadastre national, Héctor Mirambeaux, le sous-directeur régional de l’Est de l’unité technique d’exécution des titres fonciers de l’État, Rubén Céspedes, et le président d’Indotel, Nelson Arroyo, étaient également présents.

Le gouverneur de San Pedro de Macorís, Aracelis Villanueva, le maire de San Pedro de Macorís, Raymundo Ortiz, et les députés Carlixta Carolina Paula, Luis Gómez et Rafaela Alburquerque ont également participé à la cérémonie.

À La Romana, le gouverneur, Jacqueline Fernández, Eduard Veras de la Commission nationale de l’énergie, Andrés Astacio de la Surintendance de l’électricité, le directeur général de la police nationale, Ramón Antonio Guzmán Peralta, l’ambassadeur d’Espagne dans le pays, Antonio Pérez Hernández, le maire, Victoriano Gómez, ainsi que des hommes d’affaires du secteur et des fonctionnaires étaient présents.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 14 =

Verified by MonsterInsights