RD accueillera ICAN 2025, négociation des services aériens

Salvatore Sciacchitano, président du Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), a signalé que la RD accueillera l’événement de négociation des services aériens de l’OACI (ICAN 2025) qui sert à fournir un espace où les États, en un seul endroit, de mener des négociations d’accords bilatéraux sur les services aériens, augmentant substantiellement l’efficacité du processus de négociation.

À cet égard, José Ernesto Marte Piantini, président du Conseil de l’aviation civile (JAC), a déclaré que « la célébration de l’ICAN-2025 en terre dominicaine représente une grande opportunité pour notre pays. En attirant l’intérêt des 193 États membres de l’OACI, la République dominicaine, de par sa situation géographique privilégiée, devient le centre de l’attention internationale, ce qui constitue une occasion précieuse de montrer notre potentiel en tant que destination dans les Caraïbes, de parvenir à ICAN 2025 Negociaciones Aéreasune plus grande connectivité avec d’autres régions du monde non encore exploitées et à une augmentation du flux de passagers et des opérations aériennes dans le pays, ainsi qu’à une plus grande ouverture et à un meilleur accès aux marchés internationaux, à la création de nouveaux services et de sources d’emploi, et à des recettes en devises ».

Il a expliqué que le pays connaît une grande ouverture et libéralisation des droits de trafic et dispose d’un cadre réglementaire qui facilite l’investissement, seulement en l’an 2023, nous avons enregistré 132.998 opérations aériennes à l’arrivée et au départ, ce qui se traduit par des recettes directes et indirectes estimées pour le pays à 16.139 millions de dollars.

Opérations approuvées

« De même, 8 574 opérations ont été approuvées selon la modalité du permis spécial et un total de 8 016 vols charters ont été autorisés, dont 3 077 correspondent à des opérations combinées de passagers et de fret et 4 939 à des opérations exclusives de fret, plus de 130 nouvelles routes, et plus de 530 compagnies aériennes ont opéré vers et depuis la RD, tout cela montre une augmentation notable de la connectivité aérienne en RD », a-t-il déclaré.

Il a également indiqué qu' »au cours de ces quinze années, les États ont obtenu de nombreux résultats lors des négociations menées dans le cadre de la conférence ICAN, mais le plus important d’entre eux est d’avoir permis à des personnes de races, de traditions et de coutumes différentes, mais ayant un intérêt commun, le développement durable du transport aérien, de coïncider dans un même espace, de renforcer les relations commerciales dans le domaine de l’aviation grâce à des négociations entre les autorités et les délégations de l’aviation civile de chaque État, et de conclure des accords de services aériens, ou des protocoles d’accord ».

« Dans le cas de la République dominicaine, nous devons souligner que notre participation aux éditions de l’ICAN nous a permis d’accroître et de renforcer nos relations commerciales aériennes avec des destinations traditionnelles et non traditionnelles, ce qui a permis d’améliorer la connectivité aérienne de notre pays », a-t-il déclaré.

Dernière ICAN Arabie Saoudite

Il a rappelé que lors de la dernière réunion de l’ICAN à Riyad, en Arabie saoudite, l’entité a tenu des réunions de négociation et de consultation avec douze États, ce qui a permis de conclure dix instruments de services aériens avec différents États.
Il convient de noter que les délégations participantes ont fait l’éloge de la conférence ICAN, qu’elles considèrent comme une plateforme efficace pour mener des négociations sur les services aériens.

Depuis sa création en 2008, 15 ICAN ont été organisées dans différents pays du monde pour promouvoir la libéralisation du transport aérien international.

Source: Arecoa.com

En savoir plus : Événements

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 12 =

Verified by MonsterInsights