Abinader inaugure la section I du téléphérique

Le président Luis Abinader poursuit sa transformation du pays et a inauguré ce dimanche le premier tronçon du téléphérique de Santiago, construit grâce à un investissement de 6 544 millions de RD et qui aura un impact direct sur environ 74 000 habitants de neuf des secteurs les plus peuplés de la ville.

Le téléphérique de Santiago fait partie du système de transport intégré de Santiago (SIT-Stgo), une initiative visant à l’intégration physique, technologique et tarifaire des différents moyens de transport public afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des habitants de la ville, ainsi qu’au développement d’alternatives de mobilité durable qui réduisent l’impact sur l’environnement.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le président a rappelé que le 29 septembre 2021, il se trouvait au même endroit et qu’il avait donné le premier coup de pioche pour le début de la construction du grand ouvrage qui livre tous les santiagueros et qui concrétise l’une des principales initiatives de l’administration qu’il dirige, le Système de Transport Intégré de Santiago, en tant qu’alternative qui apportera une solution à l’un des plus grands problèmes sociaux du pays, à savoir le transport terrestre.

« Nous sommes en train de réaliser la plus grande transformation dans la mobilité de notre pays. Au cours de ces presque quatre années, et dans des circonstances économiques défavorables, nous avons agi dans les grandes villes de manière globale, en renforçant les systèmes, en améliorant les systèmes existants et en créant de nouveaux systèmes, comme ce téléphérique de Santiago », a déclaré le chef de l’État.

Des moyens de transport sûrs, efficaces et accessibles à tous

Le président, qui était accompagné de la vice-présidente Raquel Peña et de la première dame Raquel Arbaje, a déclaré que son administration mettait en œuvre un système de transport véritablement intégré dans les deux principales métropoles du pays, comme jamais auparavant, en raison de son ampleur et de sa rapidité.

Il a également déclaré que le téléphérique de Santiago est un ouvrage qui profitera à des milliers de personnes en offrant un moyen de transport sûr, efficace et accessible à tous. Il contribuera également à la réduction du trafic dans la ville, améliorera la qualité de vie de ses habitants et facilitera l’accès à des zones difficiles d’accès.

Investissement dans le projet

Le président Abinader a expliqué que plus de 6,5 milliards de pesos ont été investis dans le projet, qui aura un impact direct sur 74 000 habitants de neuf des secteurs les plus peuplés de la ville de Santiago.

Téléphérique gratuit pour la connaissance et l’adaptation des santiagueros

Le président a annoncé qu’à partir de demain, le système fonctionnera gratuitement et avec des horaires spéciaux, dans le but que les habitants de Santiago puissent l’utiliser et apprendre à connaître et à adopter ce système de transport moderne et à l’incorporer à leur routine quotidienne comme une option de mobilité sûre, rapide, confortable et beaucoup plus économique.

Le téléphérique va transformer la ville de Santiago, elle ne sera plus la même.

Le président Abinader a déclaré que le projet de transport transformera la ville de Santiago, qui ne sera plus jamais la même.

« C’est la réponse du gouvernement aux besoins de la population, des gens qui travaillent dur et à qui nous devons rendre leur grand effort, travailler à l’amélioration de leurs conditions de vie et contribuer au développement de leurs idées et de leurs projets de vie », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « Ce projet global de mobilité urbaine qui s’engage dans un système de transport de masse des passagers est unique dans toute la région des Caraïbes. Nous devrions être extrêmement fiers de la capacité et de la résilience de la République dominicaine, qui a prouvé qu’elle prenait très au sérieux son propre développement et le bien-être de sa population ».

Il a conclu en disant : « Aujourd’hui, un nouvel avenir commence. Aujourd’hui, nous inaugurons un nouveau modèle de transport, et aujourd’hui, nous lançons également un message : le plus moderne pour tous, sans distinction ».

Il a ajouté : « Vous méritez ce qu’il y a de mieux. Et ce gouvernement ne pense qu’à vous donner ce que vous méritez ». L’avenir s’arrête à Santiago. Montez à bord.

Améliorer la qualité de vie des citoyens dans tous les domaines

Pour sa part, le ministre de la Présidence, Joel Santos Echavarría, a mis en avant une série d’actions complémentaires au projet qui démontrent la stratégie du gouvernement consistant à combiner le développement économique, social, environnemental et urbain, afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens dans tous ses aspects.

Par ailleurs, le sénateur de la province de Santiago, Eduardo Estrella, a souligné que depuis 1990, aucun travail n’avait été réalisé dans la province pour traverser le fleuve Yaque del Norte. Il a souligné les autres travaux réalisés par le président Abinader dans la province, avec la livraison de divers bâtiments au bénéfice de tous les habitants de la région du Cibao.

Un moment historique qui ouvre un nouveau chapitre

Pendant ce temps, le directeur exécutif du Trust pour le Développement du Système de Transport de Masse de la RD (Fitram), une organisation qui gère le Bureau pour le Développement des Projets de Mobilité Urbaine et Interurbaine du Ministère de la Présidence, Jhael Isa, a déclaré que tout le monde est témoin d’un moment historique qui ouvre un nouveau chapitre dans le développement durable de la ville de Santiago, qui est le premier système de transport public organisé dans cette métropole avec la deuxième province la plus peuplée de notre pays, ce qui constitue un véritable changement.

Le directeur de la Fitram a annoncé que le terminal central du téléphérique de Santiago disposera d’un Point GOB où seront situés des bureaux gouvernementaux afin que les habitants de la zone puissent facilement effectuer leurs démarches.

À propos du téléphérique de Santiago

Le téléphérique de Santiago est un système de transport par câble, composé de 129 cabines à pinces amovibles, avec une capacité de transport de 4 000 passagers par heure et par direction, et aura une capacité de transport journalière de 64 000 personnes.

Ce premier tronçon du système comprend 4 kilomètres depuis le secteur de La Yagüita del Pastor jusqu’au terminal central de Las Carreras à Pueblo Nuevo, avec 4 stations : E1 : Station Centrale, E2 : Station Emiliano Tardif, E3 : Station Renée Klang de Guzmán et E4 : Station Yolanda Santana. Le trajet complet dure 10 minutes.

Horaire du service spécial du téléphérique de Santiago dans sa phase d’introduction :

Dans cette première phase d’éducation, le téléphérique de Santiago offrira un service à des heures spéciales pour faciliter l’adoption de l’utilisation du système par les citoyens de la ville.

Ces horaires sont les suivants

– Du 18 au 31 mars

– Du lundi au vendredi de 8h à 10h.

– Les samedis, dimanches et jours fériés de 16 h à 18 h.

– Du 1er au 30 avril :

– Du lundi au samedi de 6h à 9h et de 16h à 20h.

– Les dimanches et jours fériés de 12 h à 20 h.

– À partir du 1er mai, les heures d’ouverture seront les suivantes :

– Du lundi au vendredi de 6h00 à 22h30.

– Le samedi de 6h00 à 21h00.

– Les dimanches et jours fériés de 8h à 21h.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de l’ancien président de la République, Hipólito Mejía, du sénateur de la province de Santiago, Eduardo Estrella, des ministres, administratif de la présidence, Igor Rodríguez, des travaux publics, Deligne Ascensión, de la santé, Víctor Atalah, et de l’ambassadrice dominicaine aux États-Unis, Sonia Guzmán.

Également, la gouverneure provinciale de Santiago, Rosa Santos ; les maires du District National, Carolina Mejía et de La Vega, Kelvin Cruz ; le directeur de Proindustria et maire élu de la municipalité de Santiago de los Caballeros, Ulises Rodríguez ; les directeurs de Digeig, Milagros Ortiz Bosch ; de l’Unité pour la Réhabilitation des Quartiers et de l’Environnement (URBE), José Miguel González Cuadra ; d’Opret, Rafael Santos ; du Patrimoine National, Rafael Burgos et d’Inespre, Iván Hernández.

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + treize =

Verified by MonsterInsights