DR propose de soutenir davantage les professionnels et les artistes des industries culturelles de la région

La République dominicaine, représentée par la ministre de la Culture, Milagros Germán, a participé à la 33e réunion du Conseil des ministres de la Culture de la Coordination éducative et culturelle centraméricaine (CECC/SICA), qui s’est tenue le jeudi 18, en mode virtuel.

Lors de la réunion, le ministre a proposé, au nom du pays, la mise en œuvre de programmes visant à soutenir les professionnels et les artistes des industries culturelles et créatives dans les pays de la région.

De même, elle a proposé la projection de la littérature et de la culture autour du thème de l’afro-descendance et la promotion de la participation des jeunes de la région SICA à un dialogue sur le patrimoine de la région.

La réunion était dirigée par Felipe Amado Aguilar Marroquín, ministre de la culture et des sports du Guatemala et président pro tempore du Conseil des ministres de la culture de la CECC/SICA, et Carlos Staff Sánchez, secrétaire exécutif du SE/CECC/SICA.

Ont également participé à la réunion des représentants du Guatemala, du Costa Rica, du Belize, du Salvador, du Honduras et du Panama, qui ont convenu d’initiatives communes pour le développement culturel des pays de la région.

Cette organisation promeut et encourage l’intégration régionale de l’Amérique centrale dans les domaines de l’éducation et de la culture, piliers fondamentaux du développement humain durable.

Sur les accords
Lors de la session qui s’est tenue, les dignitaires participants ont approuvé l’élaboration d’un plan d’action pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de la région, en mettant l’accent sur le patrimoine culturel immatériel d’origine africaine.

De même, il a été convenu de coordonner les actions nécessaires à la consolidation du réseau culturel des jeunes du SICA et à la tenue de la deuxième rencontre culturelle des jeunes de la région SICA, qui se tiendra conjointement avec la présidence pro tempore au second semestre 2022.

Une autre des initiatives approuvées est l’établissement d’alliances pour la création d’une commission interinstitutionnelle dans tous les pays de la région, dans le but de prévenir et de combattre le trafic illicite de biens culturels.

Il a également été approuvé de continuer à soutenir les ministères de la culture dans l’élaboration d’une candidature multi-pays sur les expressions culturelles liées à la vénération des différents Christs d’Esquipulas dans la région SICA, afin de demander leur inclusion dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

La session a également convenu de demander au SE-CECC/SICA de soumettre une proposition à l’appel mondial à propositions de l’UNESCO sur le statut de l’artiste et de poursuivre le processus de formation initié avec le cours virtuel « Économie et culture : méthodologie des comptes satellites de la culture ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 1 =