Plus de 2 000 policiers diplômés

La Commission technique pour la restructuration du système national d’éducation policière, les autorités de l’Institut supérieur de la police (IPES) et la Pontificia Universidad Católica Madre y Maestra ont remis à 2 696 nouveaux officiers de police de rang, caporaux et sergents, des certificats de participation au programme complémentaire sur les droits de l’homme et la coexistence citoyenne.

Le contenu des cours comprenait des compétences personnelles et interpersonnelles, telles que la connaissance de soi, le contrôle de soi, l’intelligence émotionnelle, la communication assertive et la gestion des conflits, entre autres. Un deuxième module portait sur la Constitution, les valeurs démocratiques, l’éthique, l’autorité et l’utilisation rationnelle du pouvoir et de la force.

La formation des policiers, qui servent dans les départements de la Police Préventive et des Opérations Spéciales de Saint-Domingue, correspond à la phase d’extension du Programme Educatif Complémentaire qui se déroule dans les différentes provinces du pays et qui est dispensé aux jeunes à la fin de leur formation à l’Ecole de Police de Hatillo, San Cristóbal.

L’événement a été dirigé par le recteur de l’Institut d’enseignement supérieur de la police (IPES), le colonel Cecilio Delgado Agramonte, le docteur Mukien Sang Ben, directeur exécutif de la Commission technique pour la restructuration du système éducatif de la police nationale, et la coordinatrice du programme complémentaire, le docteur Aida Consuelo Hernandez Bonnelly.

Mukien Sang Ben a souhaité la bienvenue aux participants et a souligné l’expansion du programme complémentaire dans différentes régions du pays, grâce à l’accord signé par 13 universités appartenant à l’ADRU. « Actuellement, des ateliers de formation sont organisés dans les provinces suivantes : San Pedro de Macoris et La Romana, gérés par l’UCE ; Barahona, Jimani, Neyba et Pedernales, gérés par l’Ucateba ; La Vega, gérée par l’Ucateci ; Cotui, gérée par l’Uteco ; San Francisco de Macoris, gérée par l’UCNE et Santiago, gérée par la PUCMM. Pour leur part, l’INESDYC, l’Unapec, l’UNPHU, l’UNADE et la PUCMM sont responsables de la formation des agents qui travaillent dans l’agglomération de Saint-Domingue et de San Cristobal », a déclaré Sang Ben.

Les enseignants

Les professeurs qui ont été responsables du développement des contenus spécialement destinés aux agents, et qui ont chacun une grande expérience dans leur domaine, ont exprimé leur appréciation pour les jeunes qui, après avoir rempli les conditions d’entrée dans l’institution en uniforme, suivent la formation physique et maintenant académique appropriée, sans manquer leurs cours avec enthousiasme et joie de servir le pays, ce qui est un signe d’engagement envers eux et envers la patrie.

Événement

Lors de la remise des certificats aux plus de 2 000 nouveaux policiers, le Dr Leonor Elmudesi, experte en la matière et directrice générale de la communauté éducative Lux Mundi, a donné une conférence sur le thème « Le comportement éthique comme clé de la réussite personnelle et professionnelle ». Elle a créé la chaire « Éthique pour la vie », qui est enseignée dans l’institution depuis sa création.

Elmudesi a été membre fondateur et ancien coordinateur général du Consortium d’éducation civique, et est actuellement membre de son Conseil consultatif. Elle est membre du conseil d’administration d’EDUCA et du Conseil intersectoriel pour la politique du livre, de la lecture et des bibliothèques du ministère de la culture.

Albert Javier Corniell Cabrera a prononcé les mots de remerciement au nom de tous ses collègues.

La remise des diplômes a eu lieu dans l’auditorium de l’Institut d’enseignement supérieur de la police, en présence de personnalités, ainsi que du personnel enseignant responsable des ateliers complémentaires pour les policiers.

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − six =

Verified by MonsterInsights