Quelque 48 millions de femmes travaillent dans le secteur des voyages et du tourisme

La participation des femmes dans le secteur du voyage et du tourisme a augmenté de 24 % depuis 2010. Selon le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) et le Centre mondial du tourisme durable (STGC), près de 48 millions de femmes travaillent dans ce secteur.

Selon l’étude, parrainée par le ministère du tourisme d’Arabie saoudite, le secteur hôtelier est le plus grand employeur de femmes dans l’industrie, représentant plus de la moitié de tous les emplois féminins.

Le rapport révèle qu’en 2021, le secteur employait une proportion légèrement plus élevée de femmes que les autres secteurs au niveau mondial : 39,3 % contre une moyenne de 39,2 %.

Globalement, les femmes représentent une part plus importante de l’emploi dans le tourisme que la main-d’œuvre de l’ensemble de l’économie en Asie-Pacifique et dans les Amériques. La proportion de femmes travaillant dans le secteur du voyage et du tourisme en Afrique a augmenté depuis 2010, et l’emploi féminin dans l’économie du Moyen-Orient a également connu une croissance significative.

Ahmed Al Khateeb, ministre saoudien du tourisme, a déclaré que « le rapport permet aux pays et aux régions de fixer des objectifs clairs pour favoriser l’émancipation des femmes et l’engagement des jeunes ».

« Le Royaume d’Arabie saoudite continue de jouer un rôle important en investissant dans les talents pour répondre aux besoins de ce secteur florissant, stratégiquement aligné sur les objectifs de la Vision saoudienne 2030 en matière d’autonomisation des jeunes et des femmes. À titre d’illustration, nous avons augmenté la participation des femmes à la main-d’œuvre de 64 % depuis 2021″, a-t-il ajouté.

De son côté, Julia Simpson, présidente du WTTC, a déclaré que « dans le cadre de nos recherches environnementales et sociales, nous sommes fiers d’avoir collaboré avec le Centre mondial du tourisme durable et de publier ce rapport extrêmement important ».

« Pour la première fois dans l’histoire, nous pouvons démontrer que le secteur a un impact incroyablement positif à l’échelle mondiale, en soutenant davantage d’emplois bien rémunérés, en offrant des conditions égales aux femmes et en fournissant des emplois à long terme, durables et économiquement attrayants pour les jeunes du monde entier », a-t-elle déclaré.

Gloria Guevara, conseillère principale du ministre du tourisme d’Arabie saoudite, a déclaré : « Nous considérons ce rapport comme une nouvelle étape importante pour le secteur mondial du voyage et du tourisme. En soutenant l’emploi de qualité pour les jeunes et les femmes, nous développons un secteur plus durable. Cette approche est conforme à la Vision 2030 de l’Arabie saoudite, qui vise à créer une société saoudienne dynamique dans laquelle tous les citoyens peuvent s’épanouir. »

Le rapport fournit une ventilation régionale de l’emploi en Europe, aux Amériques, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique, et constitue la première analyse de l’empreinte sociale mondiale des voyages et du tourisme, ventilée par âge, par sexe et par revenu.

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × cinq =

Verified by MonsterInsights