Suggère la dollarisation de l’économie dominicaine

L’économiste Victor Canto a suggéré que les autorités autorisent les banques à ouvrir des comptes courants en dollars, ce qui serait un moyen simple de parvenir à la dollarisation de l’économie dominicaine.

M. Canto, un Dominicain résidant aux États-Unis, estime qu’une fois les comptes courants ouverts en dollars, les clients des banques cesseront progressivement d’ouvrir des comptes en pesos et préféreront les ouvrir dans la devise américaine.

Il a déclaré que cela ne nécessitera pas que la Banque centrale dispose de grandes réserves de dollars, car les clients privés des banques chercheront leurs devises étrangères pour alimenter leurs comptes.

Il pense que ces clients demanderont à ceux avec qui ils font des affaires de les payer en monnaie américaine.

M. Canto est d’avis que le gouvernement américain ne s’opposerait pas à la dollarisation de l’économie, car elle est dans son intérêt puisqu’il perçoit le seigneuriage fixé par la Réserve fédérale pour le droit d’imprimer des dollars.

Il a fait valoir que la dollarisation stimulerait les investissements, puisque ceux-ci sont rendus plus chers par la répression financière appliquée par les autorités monétaires pour contrecarrer la pression exercée sur le taux de change par l’impression de la monnaie nationale.

Canto a expliqué la désincitation à l’investissement dans une économie contrôlée, où les prix ne sont pas libres.

Il explique que dans une économie de marché, les taux d’intérêt seraient aussi bas qu’en Grèce, en Espagne et en Italie.
« Nous devons donner des certitudes à la population générale en adoptant le dollar comme monnaie », soutient M. Canto.

Il a déclaré que cela donnerait de la transparence à l’économie, éliminerait l' »interventionnisme » des prix et rendrait la croissance du PIB plus réelle.

Il affirme que les distorsions de l’économie locale peuvent être corrigées par une « dollarisation des pauvres ».

Les distorsions de l’économie locale peuvent être corrigées par la dollarisation.

« Il faut donner des certitudes à la population générale en adoptant le dollar comme monnaie. Cela apportera de la transparence à l’économie ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − sept =