L’environnement renforce les connaissances des capitaines et des propriétaires de bateaux

Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MMARN) a organisé un atelier avec les capitaines et les propriétaires de bateaux, dans le but de renforcer leurs connaissances des protocoles régissant la saison d’observation des baleines à bosse, qui s’étend du 15 janvier au 30 mars.

Plus de 60 personnes impliquées dans le tourisme d’observation des baleines dans le Sanctuaire de mammifères marins du Banco de la Plata et de la Navidad, ainsi que dans la baie de Samaná, ont participé à cette activité. Des techniciens et du personnel de soutien du MMARN étaient également présents.

L’atelier, organisé par le vice-ministère des zones protégées et de la biodiversité et le département du Trésor du ministère, avait pour but d’informer les capitaines sur la réglementation régissant cette activité écotouristique, afin que les visites se fassent de manière responsable et durable.

Les animateurs de l’atelier étaient Nelson García Marcano, biologiste de la direction de la biodiversité, Tania García, du département de l’écotourisme, Lenny Moris Rosario, administrateur intérimaire du sanctuaire de mammifères marins des Bancs de La Plata et de la Navidad, et Luis Carlos López, coordinateur régional du nord-est du département de gestion des zones protégées.

Le biologiste Nelson García Marcano a souligné l’importance du sanctuaire de mammifères marins du Banco de la Plata y la Navidad. Il a rappelé qu’il s’agit de la plus grande zone marine protégée du pays et de l’une des premières au monde.

La saison d’observation des mammifères marins a été baptisée cette année « Samaná, berceau des baleines », et dans le cadre des règles établies pour sauvegarder la vie de ces mammifères, il est souligné que tous les navires doivent surveiller et contrôler le respect des règles établies, ainsi que signaler les conséquences du non-respect de ces règles.

Mesures de protection des baleines

La baie de Samaná et ses eaux environnantes constituent l’une des principales zones de reproduction et de croissance des baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) dans le monde, également connues sous le nom de rorquals à bosse, qui, à l’âge adulte, peuvent mesurer plus de 15 mètres de long et peser plus de 30 tonnes.

Le ministère de l’environnement encourage le respect continu des mesures telles que la possession d’une radio de communication, l’autorisation de la présence de seulement trois navires pour l’observation, quelle que soit leur longueur, et l’observation dans l’ordre d’arrivée. De plus, les navires en attente doivent maintenir une distance de 250 mètres, être derrière les navires d’observation et attendre par groupes de trois.

Durant cette saison d’observation des baleines, un navire n’est pas autorisé à rester plus de 30 minutes avec un groupe de baleines, et 20 minutes avec une mère et son baleineau. De plus, il est interdit d’éteindre les moteurs des bateaux pour des raisons de sécurité. Toutes les personnes qui souhaitent participer à cette saison d’observation des baleines à bosse peuvent le faire de 8h00 à 16h00.

Source: Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =

Verified by MonsterInsights