Raquel Peña rentre au pays après avoir terminé son programme à Davos, en Suisse

La vice-présidente de la RD, Raquel Peña, est arrivée dans le pays jeudi soir, après avoir épuisé son agenda de travail lors de la 54e édition du Forum de Davos, organisé par le Forum économique mondial.

L’itinéraire de la vice-présidente comprenait sa participation au panel « Un moment clé pour l’Amérique latine », aux côtés du président de la Colombie, Gustavo Petro, de la ministre des Affaires étrangères de l’Équateur, Gabriela Sommerfeld, du président de la Banque interaméricaine de développement, Ilan Goldfajn, et de l’entrepreneur argentin du secteur de l’énergie, Marcos Bulgheroni.

Lors de cet événement, Raquel Peña a partagé certaines des stratégies les plus importantes mises en œuvre par le gouvernement dominicain pour garantir la stabilité économique et sociale, attirer les investissements et stimuler le développement de la nation.

Au cours de l’événement international, qui a réuni des représentants de gouvernements, d’organisations internationales majeures, d’entreprises et de dirigeants de différents secteurs, la vice-présidente a tenu plusieurs réunions, dont une avec Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, et Hilde Schwab, cofondatrice et présidente de la Fondation Schwab pour l’entreprenariat social ; ainsi que le vice-président exécutif des affaires gouvernementales de Salesforce, Eric Loeb ; le PDG de la multinationale de l’énergie AES Corporation, Andrés Gluski ; le partenaire mondial du cabinet de conseil McKinsey, Bob Sternfels, entre autres.

Par ailleurs, afin de renforcer la coopération internationale et l’échange d’expériences réussies, Raquel Peña a participé au « Dialogue entre femmes leaders politiques : IA et leadership politique : obstacles et possibilités », qui s’est penché sur l’interaction entre l’intelligence artificielle et le leadership politique, en mettant l’accent sur les stratégies viables et l’utilisation efficace de l’IA pour relever les défis auxquels les femmes sont confrontées lorsqu’elles accèdent à des sièges politiques.

Elle a également participé à la session « Addressing the North-South Schism », à laquelle ont également assisté Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill et Melinda Gates, Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, Ngozi Okonjo-Iweala, directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), entre autres.

La vice-présidente est partie pour Davos lundi dernier dans le but de projeter et de donner une continuité aux questions abordées avec les dirigeants régionaux lors de l’édition Davos 2023, ainsi que d’élargir et de renforcer les liens de la RD avec d’autres pays, et avec des personnalités du monde des affaires et de l’économie qui considèrent le pays comme une destination favorable pour leurs investissements.

À son retour au pays, Raquel Peña reprendra immédiatement ses fonctions de vice-présidente, dont la présidence du cabinet de santé, comme l’a ordonné le chef de l’État, Luis Abinader, par le biais du décret 36-24, publié mercredi dernier.

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =

Verified by MonsterInsights