Les fonds de pension favorisent la croissance du tourisme durable en RD

Le surintendant des pensions, Francisco A. Torres, a déclaré que lier les fonds de pension aux investissements touristiques est un élément clé pour promouvoir une croissance durable en RD, puisque quelque 147 000 travailleurs de l’industrie du tourisme contribuent mensuellement au système de pension, ce qui équivaut à 7 % de l’ensemble des cotisants.

« Le secteur du tourisme a été l’un des plus touchés par les fonds de pension grâce au financement de différents types de projets. Les données les plus récentes de l’Association dominicaine des sociétés de gestion de fonds d’investissement (ADOSAFI) en sont la preuve. Elles indiquent que le tourisme est le premier secteur d’activité économique pour lequel les investissements des fonds de pension transitent par des fonds d’investissement, avec un montant supérieur à 23 milliards de pesos, ce qui représente 33 % des investissements », a-t-il déclaré.

Il a souligné que les fonds de pension disposaient encore d’une marge de 15 % pour continuer à investir dans le secteur du tourisme par l’intermédiaire de fonds d’investissement, étant donné que la limite d’investissement maximale actuelle est de 25 %.

Il a également indiqué que ces ressources pourraient être allouées au secteur par le biais d’instruments financiers qui pourraient être émis par les promoteurs touristiques eux-mêmes.

Le surintendant des pensions a également demandé que davantage d’entreprises du secteur du tourisme soient incitées à financer leurs projets avec les ressources des fonds de pension, et il a encouragé les personnes présentes à promouvoir l’éducation en matière de pensions dans leurs institutions.

Dans le même ordre d’idées, il a fait quelques remarques sur le système, en informant que les 2,1 millions de cotisants actifs, avec leurs employeurs, contribuent au système à hauteur de plus de 7 milliards de pesos par mois.

Il a souligné que le volume cumulé des fonds de pension de juin 2003 à aujourd’hui est d’environ 1,2 trillion de pesos, ce qui représente actuellement 18 % du produit intérieur brut (PIB).

M. Torres a fait ces déclarations lors de sa présentation dans le panel « Réglementation de l’investissement touristique », avec le surintendant des banques, Alejandro Fernández W., et le surintendant du marché des valeurs, Ernesto Bournigal, lors du sixième Forum de l’investissement touristique de l’Association de l’hôtellerie et du tourisme de la RD (Asonahores).

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 5 =

Verified by MonsterInsights