« L’exil espagnol en République dominicaine », l’exposition virtuelle ce vendredi

L’Ambassade de la République dominicaine auprès du Royaume d’Espagne et les Archives générales de la Nation de la République dominicaine (AGN) présenteront le vendredi 24 juin l’exposition virtuelle « L’exil espagnol en République dominicaine : reconstruction d’un peuple déraciné (1939-1940) ».

L’exposition comprend des photographies et des documents historiques qui racontent la vie et l’héritage des réfugiés espagnols sur le territoire dominicain après la guerre civile dans leur pays.

Un communiqué de presse de l’ambassade rappelle qu’entre fin 1939 et 1940, quelque 4 000 exilés espagnols sont arrivés en République dominicaine sur sept navires.

« Ce fut un événement historique de grande importance, car ce groupe de réfugiés – qui comprenait des personnalités telles que María Ugarte, Vicenç Riera Llorca, José Almoina, Jesús de Galíndez, Javier Malagón Barceló, José Vela Zanetti et José Gausachs – allait laisser une trace indélébile dans la société dominicaine, en contribuant à la modernisation du pays et à son progrès dans les domaines de la science, des arts et de la littérature », indique le communiqué de presse.

Dans l’exposition virtuelle, l’ambassadeur dominicain en Espagne, Olivo Rodríguez Huertas, souligne que « le public pourra apprendre comment la tragédie de deux peuples, issue dans le cas de l’Espagne de la guerre fratricide, et dans le cas de la République dominicaine de la dictature sanglante du tyran Rafael Leónidas Trujillo, est devenue une source de transformation culturelle, dans le germe du mouvement de libération et le soutien de l’aspiration permanente du peuple dominicain à atteindre une démocratie qui garantisse les droits fondamentaux et le respect de la dignité humaine de ceux qui habitent notre territoire.

L’exil espagnol en République dominicaine : reconstruction d’un peuple déraciné (1939-1940) fait partie du programme d’expositions virtuelles que l’ambassade dominicaine en Espagne présente cette année, en collaboration avec d’autres institutions. Il peut être consulté sur le site web de l’institution diplomatique elle-même.

L’exposition est une réinterprétation par le graphiste et commissaire dominicain vivant en Espagne, Joel Butler Fernández, des deux précédentes tournées de l’exposition  » Plus fort que la mort « , respectivement organisées par Graciela Azcárate et Natalia González Tejera, et présentées en République dominicaine en 2008 par l’AGN, et en Espagne lors du Salon du livre de Madrid 2019 par l’AGN et l’ambassade de la République dominicaine auprès du Royaume d’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 11 =