La carte touristique génère 3 441 millions de dollars pour la République dominicaine en 2021

Le tourisme en République dominicaine se redresse fortement après la chute brutale de 2020 due à la pandémie de covid-19. Selon la Direction générale des impôts intérieurs (DGII), les encaissements de la carte touristique se sont élevés à 3 441 millions de RD$ au cours de l’année 2021, soit 71,3% de plus que les 2 009 millions de RD$ de la même période en 2020. L’augmentation nette est de 1 432 millions de dollars RD.

La carte de tourisme est un droit perçu par la DGII sur la base de la loi 199-67, qui coûte 10 dollars et est une condition d’entrée sur le territoire dominicain à des fins touristiques, sans avoir besoin d’un visa consulaire.

En 2020, année où l’impact de la pandémie de covid-19 sur le secteur du tourisme a été le plus important, les taxes déclarées pour ce concept ont atteint 131,9 millions de dollars en avril, mois au cours duquel les restrictions de mobilité ont commencé à préserver la vie des Dominicains. Une comparaison avec la même période en 2021 montre une augmentation de plus de 152,8%.

Entre mai et juin 2020, il y a eu une baisse des collectes de cartes touristiques, car la propagation du coronavirus a commencé à avoir un impact sur les voyages d’agrément, le gouvernement a décrété des mesures préventives qui comprenaient la fermeture des frontières et la limitation des voyages non essentiels sur le territoire national.

Le secteur du tourisme est un moteur de l’économie dominicaine. | Omar Marte
Les taxes déclarées n’ont atteint que 28,2 millions de RD$ en mai 2020, soit les recettes fiscales les plus faibles en 2020 pour ce concept.

Cependant, en mai 2021, la collecte s’est élevée à 334,3 millions de dollars RD, soit une augmentation nette de 306,1 millions de dollars RD, ou plus de 100 %. Entre-temps, en juin 2021, les données officielles indiquent que la collecte s’est élevée à 331,2 millions de RD$, soit 295,6 millions de RD$ de plus qu’en juin 2020, où elle avait atteint 35,6 millions de RD$.

Avec la réouverture des frontières et la reprise des vols internationaux, la DGII a perçu 69,7 millions de RD$ durant le mois de juillet 2020, alors que pour le même mois en 2021, elle a totalisé 319,6 millions de RD$, cela représente une différence de 249,9 millions de RD$, soit une variation en pourcentage de plus de 100%, ce qui représente la réactivation économique du secteur touristique.

La perception de la taxe prélevée sur les touristes entrant dans les aéroports et les ports de la République dominicaine a maintenu une tendance à la hausse au cours des quatre derniers mois de 2020. En septembre, 146,3 millions de RD$ ont été enregistrés, en octobre 124 millions de RD$, en novembre 160,9 millions de RD$ et en décembre 250,2 millions de RD$.

Pendant ce temps, pour la même période en 2021, l’institution fiscale a indiqué que, en raison de l’entrée de passagers dans les ports et aéroports de la République dominicaine, le revenu fiscal a augmenté. En septembre, ils se sont élevés à 275,4 millions de dollars RD, en octobre à 290,4 millions, en novembre et décembre à 341,1 millions et 360,7 millions, respectivement.

Visiteurs étrangers

Le secteur du tourisme est l’un des plus productifs en termes de création d’emplois directs et indirects qui dynamisent l’économie dominicaine, sans compter les devises générées par les touristes qui visitent le pays.

Au cours de l’année 2019, la Banque centrale (BC) a totalisé 7 126 857 touristes sur le territoire dominicain. Sur ce montant, 6.446.036 correspondent à des non-résidents et 680.821 à des résidents dominicains et étrangers.

En raison de la pandémie de covid-19, les arrivées de passagers en République dominicaine ont chuté de 62,0 % en 2020, où seuls 2 707 423 visiteurs ont été enregistrés. Sur ce total, 11,1% correspondaient à des résidents (302 108) et 88,9% à des passagers (2 405 315) arrivés par les différents aéroports dominicains.

Entre les deux périodes, selon les données officielles de la CB, il y a eu une diminution de 4,4 millions de touristes qui ont cessé de venir en République dominicaine.

Cependant, avec la réouverture des frontières internationales et la diminution des infections Covid-19, l’année 2021 a totalisé 5.590.124 passagers arrivant sur le territoire national par voie aérienne.

Cela représente une augmentation de 106,4 % par rapport à 2020, soit 2,8 millions de touristes supplémentaires qui ont décidé de visiter la nation dominicaine. Selon la Banque centrale, 595 815 étaient des résidents et 4 994 309 des non-résidents, dont des Dominicains (1,3 million) et des étrangers (3,6 millions).

Diminution due au conflit Russie-Ukraine

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine pourrait entraîner une réduction du nombre de touristes de ces nations arrivant en République dominicaine pour leurs vacances. Face à ce scénario possible, l’économiste Franklin Vásquez a déclaré que l’on prévoit une diminution des recettes fiscales provenant du paiement des cartes touristiques, notamment pour les citoyens russes et ukrainiens.

Il a expliqué que plus les négociations entre les deux nations pour parvenir à un cessez-le-feu durent, plus les économies de ces pays s’affaiblissent. « Il n’y aura pas de Russes et d’Ukrainiens qui disposent de ressources suffisantes pour voyager en dehors de leur territoire », a déclaré M. Vasquez.

Il a assuré qu’après la fin de la guerre, les ressources monétaires seront utilisées pour reconstruire l’Ukraine, laissant de côté les voyages de loisirs dans les nations internationales.

M. Vásquez a estimé que la « seule alternative » face à la diminution de ce poste est que le gouvernement se concentre sur la promotion du tourisme dominicain dans d’autres destinations et développe le tourisme événementiel, qui peut générer de « bons revenus » avec des investissements étrangers dans le secteur de la construction.

En 2021, la République dominicaine a reçu 183 700 touristes en provenance de Russie et 85 912 en provenance d’Ukraine, soit un total de 269 612 passagers entre les deux nations, selon la CB.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 4 =