La compagnie aérienne islandaise demande des autorisations pour 276 vols au départ des États-Unis vers les Caraïbes et l’Amérique du Sud

La compagnie aérienne islandaise Icelandair a demandé au ministère américain des transports (DOT) l’autorisation d’exploiter un total de 276 vols charter vers des destinations dans les Caraïbes et en Amérique du Sud.

Plus précisément, Icelandair prévoit d’assurer, en collaboration avec l’agence de voyage Anmart Superior Travel, des vols au départ de la Floride et du Texas vers Cuba, l’Équateur et la République dominicaine.

Selon la demande, à laquelle Aviation Online a eu accès, ces vols seraient effectués du 1er février au 31 mai 2022. Les fréquences énumérées dans le document d’Icelandair sont les suivantes :

Orlando (Floride) – La Havane (Cuba) : 17 vols hebdomadaires.
Houston (Texas) – La Havane (Cuba) : 17 vols par semaine.
Miami (Floride) – La Havane (Cuba) : 136 vols hebdomadaires.
Miami (Floride) – Quito (Équateur) : 34 vols hebdomadaires.
Miami (Floride) – Guayaquil (Équateur) : 34 vols hebdomadaires.
Miami (Floride) – Punta Cana (République dominicaine) : 34 vols par semaine.

Si les autorisations sont accordées, les vols seront assurés par des appareils Boeing 757 ou 737 MAX.

Cependant, plusieurs compagnies aériennes américaines ont déposé des plaintes auprès du DOT. Selon ces compagnies, les compagnies aériennes nationales devraient avoir la priorité pour l’exploitation de ces vols.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + quinze =