Le Congrès national ferme la RD

Avec la lecture d’une déclaration conjointe, la première réunion interparlementaire République Dominicaine 2023 a été clôturée ce vendredi au Congrès national, tenue dans le but de renforcer les relations bilatérales et d’améliorer la coopération entre les organes législatifs des deux pays.

Les législateurs des deux pays ont convenu de promouvoir un traité international auprès des pays des Caraïbes, de la France, des Pays-Bas et des États-Unis, de développer une stratégie globale pour l’éradication, la prévention et l’utilisation productive des sargasses, ainsi que de soulever ce problème auprès des Nations Unies afin d’obtenir des accords qui favorisent son traitement avec une approche globale et mondiale dans le cadre de la Conférence des Parties COP28.

Les délégations mexicaine et dominicaine ont souligné l’importance de mener des actions conjointes aux niveaux bilatéral et régional afin d’améliorer la fourniture de services de santé au profit de programmes de soins complets pour les personnes, ainsi que de continuer à renforcer la coopération régionale et mondiale et d’accroître la capacité de réponse conjointe à d’éventuelles pandémies.

Ils ont jugé opportun de faire le point sur l’impact de la pandémie de Covid19 sur les deux pays et sur la région d’Amérique latine.

Ils ont également convenu de créer un meilleur environnement pour les investissements et l’échange réciproque de biens et de services, ainsi que de promouvoir des initiatives visant à augmenter la fréquence des vols entre Mexico et Saint-Domingue, et les communications maritimes et aériennes afin de stimuler le commerce et le tourisme.

Une délégation du pouvoir législatif mexicain, composée de huit députés fédéraux et de six sénateurs, ainsi qu’une commission bicamérale de congressistes dominicains ont participé à la première réunion interparlementaire.

Pour cette importante réunion, les congressistes ont passé une journée intense autour de quatre tables de travail, où ils ont abordé des sujets tels que l’état actuel du commerce et des investissements entre la République Dominicaine et le Mexique.

Ils ont également analysé l’état des relations diplomatiques entre la République Dominicaine et le Mexique et leurs perspectives : l’échange d’informations sur les questions migratoires et l’expansion des échanges culturels, éducatifs et sportifs, ainsi que la coopération interparlementaire, la construction de positions communes dans les forums et l’échange de bonnes pratiques dans les parlements.

Ils ont discuté des questions liées au changement climatique et à la mer des Caraïbes, avec la participation du ministre de l’environnement et des ressources naturelles, Miguel Ceara Hatton. Ils ont discuté de l’érosion côtière, de la coopération en matière de catastrophes naturelles, de la gestion et de l’administration des sargasses et de la protection de la biodiversité.

La délégation des législateurs mexicains était composée des sénateurs Beatriz Elena Paredes, César Arnulfo Cravioto, Alejandro Rojas Díaz Durán, Gabriela Benavides Cobos, Elvia Marcela Mora Arellano, Alejandra Del Carmen León Gastelum, ainsi que des députés Marcela Guerra, Jazmín Jaimes, Dionicia Vázquez, Pedro Peñaloza, Pablo Delgado, Paulina Aguado, Fátima Cruz et Mauricio Prieto.
Le Sénat de la République dominicaine était représenté par le président du Sénat de la République, Eduardo Estrella, ainsi que par les sénateurs Faride Raful, Franklin Rodríguez, José del Castillo Saviñón, Lía Diaz et Ricardo de los Santos.

Pour la Chambre des députés, le président de la Chambre basse, Alfredo Pacheco, et les députés Priscilla D’Oleo, Verónica Ramírez, Lily Florentino, Ramón Ceballos, Ignacio Aracena, Aníbal Diaz et Ydania Doñé étaient présents.

Source : Robertocavada.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − six =

Verified by MonsterInsights