Le directeur d’Intrant valorise la participation des citoyens au Forum sur la mobilité urbaine

Dans le but de socialiser avec les acteurs de la société civile et d’identifier des actions pour améliorer la circulation et la sécurité routière, l’Institut national du transit et du transport terrestre (Intrant), en tant qu’organe directeur dans ce domaine, a participé au Forum sur la mobilité urbaine, proposé par Listín Diario.

Lors de l’ouverture du forum, le ministre de la présidence, Joel Santos, a salué l’initiative de Listín Diario et a déclaré que  » l’importance de cette réunion réside dans la présentation d’idées qui peuvent être converties en actions pouvant être mises en œuvre à court terme et qui peuvent être ajoutées aux mesures que le gouvernement est en train de mettre en œuvre « .

« Depuis le gouvernement, nous nous engageons à analyser et à approfondir les propositions qui émergeront de ce forum, afin d’apporter des solutions avec l’aide de tous les secteurs présents ici « , a déclaré M. Santos, tout en expliquant que le transport est un axe transversal pour le développement du pays.

Pour sa part, le directeur exécutif par intérim d’Intrant, le colonel Randolfo Rijo, ERD, a déclaré que « grâce à cette précieuse initiative du Listín Diario, nous convenons de cet espace pour aborder une question aussi importante que la mobilité durable, en faisant connaître ce que nous faisons depuis Intrant et en écoutant les représentations des institutions, des universités et de la société civile ».

M. Rijo a indiqué qu’Intrant travaille avec une méthodologie solide dans le cadre de la loi 63-17, en répondant à des questions spécifiques de mobilité et de sécurité routière, telles que la mise en œuvre du programme « Intersections sûres », la zone d’accès restreint (ZAR), pour la régulation des cargaisons, le programme « Parquéate Bien », ainsi que le développement du système de transport intégré.

Le chef d’Intrant a également rappelé que le gouvernement a lancé le programme de transport scolaire (TRAE), qui vise non seulement à fournir des services de transport aux élèves, mais aussi à assurer leur sécurité lorsqu’ils sont transportés vers et depuis l’école.

De même, Ranfolfo Rijo a affirmé que « le soutien du président Luis Abinader a marqué une étape importante dans la réponse aux défis en termes de trafic, de transport, de mobilité et de sécurité routière ».

Miguel Fiallo, recteur de l’Université Pedro Henríquez Ureña (Unphu), a quant à lui déclaré que « depuis notre création en tant qu’université, nous avons excellé en tant qu’espace de discussion des initiatives d’urbanisme les plus importantes du pays, et nous renforçons aujourd’hui cet engagement en faveur du développement de la mobilité ».

Le recteur de l’Institut de technologie de Saint-Domingue (Intec), Julio Sánchez Maríñez, a déclaré que « depuis l’université, nous travaillons à la formation de l’excellence et cherchons à apporter des solutions au bénéfice de la qualité de vie de tous ».

Au cours de l’événement, qui s’est déroulé au centre de conventions Mirex, un groupe d’experts en mobilité et en développement urbain a présenté les recherches et les projets menés dans le but d’améliorer la mobilité dans l’agglomération de Saint-Domingue, qui est le centre où la concentration de véhicules est la plus élevée.

Outre le panel, six groupes de travail ont été constitués pour analyser les thèmes suivants : « Trafic et transport », « Application et conformité », « Éducation et sécurité routière », « Technologie », « Urbanisme durable » et « Accessibilité, équité et participation citoyenne ».

À l’issue du forum, une liaison multisectorielle a été mise en place pour traiter et poursuivre le sujet dans l’intérêt des citoyens et du développement urbain.

Source: Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 16 =

Verified by MonsterInsights