L’INDRHI déclare que le barrage de Montegrande est achevé à 99 %

Les institutions impliquées dans l’exécution du projet multiple du barrage de Montegrande ont participé à une visite des différentes composantes de l’ouvrage, dirigée par Olmedo Caba Romano, directeur exécutif de l’Institut national des ressources hydrauliques (INDRHI), où ils ont inspecté l’avancement de l’ouvrage, dont le réservoir est achevé à 99 %, l’élément central de l’ouvrage qui sera livré par le président Luis Abinader en 2023.

Le chef de l’INDRHI a souligné le travail d’équipe mené par le président Abinader, à propos duquel il a rappelé que la paralysie du projet n’a jamais été une option. Caba Romano a déclaré que lorsqu’il a pris ses fonctions en 2020, même avec les progrès minimes du projet, le président s’est engagé à le compléter et, en février dernier, il a livré la composante sociale, le village où vivent 390 familles.

Le fonctionnaire était accompagné par Hostos Rizik Lugo, directeur pour la République dominicaine de la Banque centraméricaine d’intégration économique, BCIE, l’organisme financier du projet hydraulique, qui a déclaré que les fonds pour les travaux complémentaires sont approuvés, de sorte que la construction commencera au début de l’année prochaine.

De son côté, Manuel Mateo, directeur de la captation des terres de l’Institut agraire dominicain, l’entité qui travaille sur le règlement agricole et économique de ce projet, a déclaré, après la visite, que l’ouvrage marque une révolution régionale en raison de ses avantages pour le secteur agricole. Il était accompagné de León Colón, également de l’IAD, qui a rappelé qu’avec l’INDRHI, ils travaillent à la finalisation de l’attribution des parcelles.

Un représentant de la Commission pour la promotion de la technification du système national d’irrigation, qui travaille à la conception des systèmes sous pression dont seront équipées les parcelles afin de garantir une gestion durable des ressources hydriques, était également présent.

Les techniciens de l’Indrhi ont expliqué les dimensions et les avantages du projet aux médias présents lors de la visite. En ce qui concerne les éléments qui font du projet un chef-d’œuvre d’ingénierie innovante, ils ont souligné le déversoir de service qui servira à nettoyer le réservoir et le déversoir de secours, une structure qui permettra de faire face aux inondations de la rivière Yaque del Sur.

En ce qui concerne l’alimentation de l’aqueduc régional du sud-ouest (ASURO) pour la production d’eau potable, ils ont indiqué que le barrage dispose d’une prise d’eau directe par canalisation et qu’il comprendra également une prise d’eau par gravité dans ses travaux complémentaires.

Des représentants des entreprises de construction Andrade Gutiérrez et Servinca, ainsi que de l’entreprise de supervision SMM, ont participé à la visite.

Le directeur de l’unité d’exécution du projet, Carlos Javier, le directeur des opérations et des systèmes d’irrigation, Juan Carlos Nova, le conseiller environnemental de la direction exécutive, Juan Fulvio Ureña, ainsi que d’autres membres de l’équipe technique du projet étaient également présents, en provenance de l’INDRHI.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − sept =

Verified by MonsterInsights