L’Indrhi et l’Institut agraire dominicain commencent à céder des colonies

Le directeur exécutif de l’Institut national des ressources hydrauliques (Indrhi), Olmedo Caba Romano, a reçu le directeur général de l’Institut agraire dominicain (IAD), Francisco Guillermo García, pour une réunion de travail visant à coordonner l’attribution d’indemnités agraires aux membres des communautés touchées par la construction du projet multiple du barrage de Monte Grande.

Ces colonies seront attribuées aux producteurs dont les terres se trouvent dans la zone du projet, de sorte que, dans le cadre d’une distribution équitable, non seulement la sécurité alimentaire nationale, mais aussi l’économie de la région seront renforcées.

C’est ce qu’a déclaré Caba Romano au cours de la réunion, où il a expliqué que l’agence de l’eau dispose de la liste des producteurs qui, en février dernier, ont déjà reçu leurs maisons avec des services de base et que, bientôt, seront livrées à chaque famille d’agriculteurs environ 30 tâches qui auront une irrigation sous pression et une assistance technique à Guanarate, ainsi qu’à Tamayo et dans 10 autres endroits autour du barrage, avec des titres de propriété préparés par l’IAD, comme cela a été convenu avec les dirigeants communautaires au cours de diverses réunions.

Francisco Guillermo García, de l’IAD, a ajouté que le processus juridique et environnemental pertinent est épuisé avant la délivrance d’un règlement économique, car la quantité de terres dans la zone environnante est limitée, de sorte qu’ils ont dû acquérir des terres privées, ce qui a entraîné un processus de longue haleine.

Juan Fulvio Ureña, conseiller environnemental de l’Indrhi, a expliqué que la distribution se fera en deux phases ; dans la première phase, pour le premier règlement, 1 080 tareas ont été acquises auprès d’une exploitation privée et environ 2 600 tareas supplémentaires appartenant à l’État ont été récupérées, et la deuxième phase prévoit 5 000 tareas identifiées par l’IAD.

Il a également indiqué qu’il est prévu d’augmenter le dynamisme productif avec la livraison de parcelles à « ceux qui ont la vocation de travailler la terre, mais qui pour des raisons économiques ne possédaient pas de terres ; ils seront insérés dans le travail à travers l’enquête qui sera menée par l’IAD ».

Il convient de noter que ce projet multiple Monte Grande comprend, entre autres, l’irrigation de plus de 300 000 tareas qui ne sont pas cultivées actuellement, le contrôle des inondations générées par la rivière Yaque del Sur dans son bassin inférieur, l’alimentation de l’aqueduc régional du sud-ouest (Asuro) et la production d’énergie hydroélectrique.

Lors de la réunion, qui s’est tenue au siège de l’Indrhi, le directeur de l’IAD était accompagné de Manuel Mateo, responsable de la capture des terres, et de Julio César González, responsable de la distribution des terres.

Carlos Javier, de l’unité d’exécution du projet, Juan Carlos Nova, directeur des opérations des systèmes d’irrigation, et les directeurs Luis Cuevas, de la division des systèmes d’irrigation, et María Dileidy Pérez, du département de gestion de l’environnement, ont participé à la réunion.

Source: presidencia.gov.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =

Verified by MonsterInsights