Raquel Arbaje dirige la célébration du neuvième anniversaire de la fondation d’Inaipi

La Première Dame Raquel Arbaje, ainsi que Besaida Manola Santana, directrice exécutive de l’Institut National d’Attention Intégrale à la Petite Enfance (INAIPI), ont dirigé la célébration d’une messe d’action de grâce pour commémorer le neuvième anniversaire de la fondation de l’institution.

L’eucharistie, célébrée dans la cathédrale métropolitaine Santa María de la Encarnación, Primada de América, a été présidée par Monseigneur Santiago Rodríguez, accompagné du prêtre Nelson Clark et de Fray Arístides Jiménez Richardson.

Dans son discours de remerciement, Santana de Báez, tout en ratifiant l’engagement de transparence et de tolérance zéro à l’égard de la maltraitance des enfants, a annoncé qu’elle continuerait à renforcer l’accompagnement au domicile des familles bénéficiant des services de l’Inaipi, afin de continuer à promouvoir de bonnes pratiques parentales.

Il a ajouté que l’institution s’engageait à poursuivre l’ouverture de nouveaux centres d’accueil afin d’intégrer davantage d’enfants et de familles vivant dans des conditions de vulnérabilité. Il a souligné que cette administration a ouvert 53 nouveaux centres, dont 15 Caipi C ou Communauté, un nom donné par cette administration pour fournir des réponses opportunes aux zones qui n’ont pas d’espaces en construction et qui ont besoin de services.

 

Monseigneur Santiago Rodríguez, après avoir félicité la famille Inaipi, a souligné qu’il s’agit d’une des politiques publiques les plus importantes développées par le gouvernement, parce qu’elle est destinée aux enfants.

Il a précisé que l’attention portée aux enfants est fondamentale pour former les générations futures aux valeurs familiales, chrétiennes et morales. Il a également exhorté l’institution à continuer à promouvoir une parentalité responsable.

La cérémonie religieuse s’est déroulée en présence de représentants de différentes institutions gouvernementales, dont Franklin García Fermín, ministre du ministère de l’enseignement supérieur, de la science et de la technologie (Mescyt), Félix Antonio Santana, contrôleur général de la République, Iván Hernández, directeur de l’Inespre, Cristian Sánchez, directeur de l’Institut national d’administration publique, ainsi que Mme Isabel Mejía de Grullón (Doña Chavela), ancienne présidente de la Conani.

Étaient également présents Nancy Handal de Mejía, coordinatrice du Bureau de la Première Dame et du Cabinet des enfants et des adolescents (GANA) ; José Cancel, vice-ministre de Mescyt et Juan Medina, directeur du Cabinet de ce ministère et Andrea Difó, directrice adjointe de Promese/CAL, entre autres personnalités.

Yanett Rodríguez, sous-directeur de la gestion institutionnelle, Yanina Torres, sous-directrice de la gestion opérationnelle et territoriale, Harolin Almonte, sous-directeur des relations interinstitutionnelles, ainsi que les directeurs et chefs de secteur et d’autres collaborateurs étaient également présents à l’Inaipi.

Après la messe d’action de grâce, une délégation conduite par le directeur exécutif de l’Inaipi s’est rendue à l’autel de la patrie, où elle a déposé une gerbe en l’honneur des pères fondateurs de la République.

L’Inaipi est l’entité responsable de la gestion de la fourniture de services de soins complets de qualité aux enfants de la petite enfance, c’est-à-dire les enfants âgés de 0 à 5 ans, et à leurs familles.

Ces soins sont dispensés par l’intermédiaire des centres d’accueil de la petite enfance (Caipi) et des centres d’accueil des enfants et de la famille (CAFI), qui font partie du programme d’aide à la famille et à la communauté (PBFC).

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 9 =

Verified by MonsterInsights