Les Dominicains bénéficient de prestations de santé

La protection sociale des Dominicains a augmenté de manière significative au cours de l’administration actuelle, passant de 78% à 98%, a révélé jeudi le vice-ministre de la Santé collective, du ministère de la Santé publique, le Dr Eladio Perez.

Il a également indiqué que de 5 700 patients atteints de maladies chroniques qui recevaient leurs traitements par le biais du Programme de médicaments à coût élevé, on est passé à 16 000, ce qui représente une augmentation de 300 %.

Le fonctionnaire s’est exprimé en ces termes lors du lancement de la journée de vaccination contre la grippe A (H1N1), A (H3N2) et de type B, à la maison de retraite San Francisco de Asis, en présence de la représentante de l’OPS dans le pays, Alba Ropero, du directeur du Conseil national des personnes âgées, le docteur José García Ramírez, du docteur Aida Lucía Vargas, de la Direction des vaccins immunopréventifs (DIV) et de la sœur Eugenia López Rodríguez, directrice de la maison de retraite.

Il a également informé que la couverture des affiliés de l’Assurance Nationale de Santé a reçu une augmentation de plus de 100 %, passant d’un million à deux millions.

Le Dr Eladio Perez a également indiqué que le MSP est en mesure de protéger l’ensemble de la population exposée au risque de contracter le virus de la grippe et qu’au lieu des 200 000 doses reçues précédemment, 470 000 doses ont été acquises cette année.

Il a ajouté que, compte tenu de l’augmentation du nombre de cas et de l’afflux de patients souffrant de maladies respiratoires dans les centres de santé, un intérêt particulier a été accordé à l’application du vaccin le plus tôt possible, étant donné son efficacité pour réduire le risque d’infection par la grippe saisonnière et la pneumonie.

Le Dr Aida Lucia Vargas a indiqué que 18 jours seulement après la réception du vaccin, 87 000 doses ont été administrées et 262 000 des 470 000 doses reçues ont été distribuées aux directions provinciales et régionales de la santé (DAS/DPS), qui sont chargées de veiller à ce que la prévention atteigne les zones les plus reculées du pays.

Le virus de la grippe présente des symptômes tels qu’une forte fièvre, des maux de tête intenses, des frissons fréquents, des maux de gorge, une toux sèche et continue, des douleurs musculaires, des maux de gorge et une sensation de brûlure intense dans les yeux.

« Au cours des derniers mois de l’année, on observe une augmentation des cas respiratoires, et c’est pourquoi nous voulons avoir un impact avec l’application du vaccin le plus tôt possible, afin d’éviter la circulation du virus de la grippe saisonnière, de sorte qu’en décembre, lorsque le froid est plus intense, les groupes à risque soient déjà protégés », a-t-il ajouté.

Il a également indiqué qu’en plus de la grippe, le vaccin antipneumococcique Prevenal 13 sera administré dans les maisons de retraite et les centres de jour, où les personnes très dépendantes passent la nuit. Elles bénéficient également d’une prise en charge globale qui contribue à la réadaptation de ces usagers.

Le Dr Aida Lucia Vargas a indiqué qu’outre les personnes âgées, les enfants âgés de 6 mois à 2 ans, les femmes enceintes, les travailleurs de la santé et les patients souffrant de maladies chroniques font partie des groupes vulnérables identifiés pour recevoir le vaccin.

La directrice de la DIV a indiqué que des postes de vaccination ont été installés dans les principaux centres commerciaux du Grand Saint-Domingue, où la population peut se rendre pour se faire vacciner, tels que : Plaza Central, Plaza Lama de la 27 de Febrero, Multicentro Churchil et Megacentro, ainsi que dans les tentes du ministère de la Santé et de l’hôpital Santo Socorro.

Source: presidencia.gov.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 9 =

Verified by MonsterInsights