Abinader dirige la célébration de la journée de la famille

Le président Luis Abinader, accompagné de la première dame Raquel Arbaje, a dirigé la cérémonie inaugurale de la célébration de la journée de la famille ce samedi au centre olympique Juan Pablo Duarte, où des activités artistiques, culturelles et sportives ont été organisées.

Le ministre des Sports, Francisco Camacho, a souligné la valeur de la famille et sa relation avec le sport : « La famille est le plus petit noyau qui existe, mais le plus important pour l’éducation d’un pays », a-t-il déclaré à propos de la raison de la célébration, organisée par le ministère des Sports et le cabinet de la famille, dirigé par Dío Astacio.

Le décret 761-21 institue la Journée de la famille et plus de 20 institutions de l’État ont participé à l’activité de célébration.

Le ministre a ajouté que lorsqu’un pays dispose d’une bonne éducation familiale, son avenir est assuré et c’est pourquoi le président Abinader se préoccupe de la célébration de cette journée.

Il a rappelé que le chef de l’État avait demandé que le sport aille dans les quartiers et les clubs et que la famille soit incluse.

Il a souligné qu’un autre événement important est le programme « Indómita RD », qui a été inauguré en décembre 2021 en présence du président.

Les techniciens de ce programme, a expliqué M. Camacho, sont répartis dans tout le pays et ont donc un impact sur la famille dominicaine.

« En clair, la base de ce projet est l’intégration du noyau familial dans la plus grande salle de classe d’un centre éducatif, à savoir les terrains de sport.

Dans un autre domaine, les étudiants sportifs sont également intégrés avec leurs parents « et c’est pourquoi ces centres sont appelés centres sportifs communautaires », car c’est ainsi que la société et la famille soutiennent leurs enfants l’après-midi.

« Lorsque l’éducation familiale ne fait pas défaut, on peut être sûr que ces jeunes se développent sainement, mais si nous les associons au sport, nous leur apprenons à gagner et à perdre, des conditions que très peu d’êtres humains comprennent, mais que le sport nous enseigne.

Plus de 20 institutions publiques ont été impliquées

« Nous savons que nous donnons ainsi un coup de pouce à l’éducation familiale, scolaire et sportive ; lorsqu’une nation repose sur ces trois piliers, l’avenir est assuré », a déclaré M. Camacho, « et c’est précisément ce qu’a fait le président Abinader, pour assurer l’avenir de cette nation, non pas en donnant des choses, mais en apprenant aux êtres humains à pêcher : en leur donnant une éducation, en promouvant l’éducation familiale, le sport et, surtout, l’éducation scolaire ».

L’activité devait avoir lieu le 18 novembre, mais la tempête tropicale qui a touché le pays cette semaine-là l’a empêchée de se dérouler à cette occasion.

Le coordinateur général du Cabinet de la Famille, Dío Astacio, a souligné qu’il a travaillé à la conception d’un ensemble de programmes visant à aborder des situations et à proposer des solutions aux défis auxquels est confrontée la famille dominicaine.

« La mise en œuvre de ces programmes a permis d’atteindre directement les familles qui ont eu besoin du soutien du gouvernement, tant pour les processus spécifiques que pour l’impulsion nécessaire à leur développement », a-t-il déclaré.

Parmi les institutions participantes figurent le ministère du tourisme (Mitur), la commission présidentielle d’appui au développement des quartiers, l’institut de l’aviation civile dominicaine, l’institut national de l’assistance et du logement (Inavi) et le ministère de la condition féminine.

En outre, le Service national de santé, le ministère de la santé publique, Banreservas, la Commission présidentielle pour le développement des quartiers, le ministère de l’éducation, la direction générale des beaux-arts, le Conseil national de l’enfance (Conani), l’Institut médico-psychologique de la famille (Imafa), la direction des projets stratégiques et spéciaux de la présidence (Propeep), le Conseil national des personnes âgées (Conape) et la police nationale, entre autres, ont également participé à l’événement.

Des ateliers, des consultations médicales, un jeu de vitilla, un atelier de güira et de tambora, du basket-ball, entre autres sports et activités, ont été organisés le samedi.

Parmi d’autres personnalités, l’événement a vu la participation du directeur de la Commission présidentielle pour le soutien au développement des quartiers, Rolfi Domingo Rojas, du directeur de Digesett, Francisco Osoria de la Cruz, ainsi que d’anciens athlètes.

La clôture a été assurée par Bellas Artes avec une représentation artistique du ballet folklorique.

Source: Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 7 =

Verified by MonsterInsights