Le Miderec organise un atelier pour les fédérations sportives

Le ministère des Sports, en coordination avec la Chambre des comptes de la République dominicaine, le ministère de l’Économie, de la Planification et du Développement, la Direction générale du budget et le Comité olympique dominicain, a organisé ce vendredi un atelier sur la transparence, la responsabilité et la préparation des rapports d’exécution du budget destiné aux fédérations sportives nationales.

L’activité, qui s’est déroulée dans la salle James Rodriguez du portefeuille, vise à fournir aux dirigeants des fédérations les connaissances techniques qui leur permettront d’améliorer la préparation des rapports à soumettre aux institutions de contrôle.

Le vice-ministre de l’Administration du Miderec, Franklin de la Mota, au nom du ministre Francisco Camacho, a indiqué que l’atelier a pour but de mettre à jour et, surtout, de rendre plus transparents les comptes des fédérations et de leurs départements comptables.

« Le ministère des sports est votre allié. Nous avons parfois eu des conflits, mais ce que nous essayons de faire, c’est de vous mettre à jour pour qu’il vous soit plus facile de présenter vos rapports et de continuer à travailler main dans la main, dans la fraternité, et de faire la différence », a déclaré M. De la Mota aux présidents et autres délégués de 38 des 43 fédérations qui composent le mouvement sportif national.

Les fédérations de tir de précision, de badminton, de pentathlon moderne, de planche à voile et d’escrime n’ont pas participé à l’atelier car elles ont été suspendues en août dernier par le Comité olympique dominicain.

L’atelier a été organisé par José Luis Suero, chargé de la liaison entre le Miderec et les fédérations sportives nationales, et animé par Rafaela Montero, du département analytique de la direction du budget, et Andrea Montero, du ministère des finances.

Tous deux ont expliqué aux fédérations, à l’aide de diapositives et d’explications, les outils les plus récents afin de renforcer le niveau de transparence dans l’utilisation des ressources publiques.

À cet égard, les fédérations ont reçu un tutoriel numérique préparé par la Chambre des comptes pour enregistrer mois après mois les revenus et les dépenses encourus pour l’exécution de leurs activités, ainsi que pour joindre toute la documentation qui justifie les revenus et les dépenses déclarés sur la plateforme, ce qui leur permettra de mieux contrôler l’utilisation des ressources.

Pour sa part, le président du Comité olympique, Garibaldy Bautista, a salué l’initiative du Miderec et a déclaré que cet atelier permettra aux fédérations de remporter également la médaille d’or dans ce domaine important.

« Nous devons montrer à la communauté dominicaine que ce secteur, comme tous les secteurs de la société dominicaine, a des vertus et des défauts, et nous pouvons avoir l’un ou l’autre qui ne respecte pas la lettre, mais dans le mouvement il y a des personnes sérieuses et honorables, des personnes qui se consacrent au travail avec les athlètes et comme nous gérons des ressources publiques, nous devons rendre des comptes et bien les rendre », a souligné M. Bautista.

Il a ajouté que les fédérations devaient être renforcées et mises à jour afin de présenter leurs liquidations comme il se doit, conformément aux règles comptables.

José Paulino, directeur du Programme d’appui aux athlètes de haut niveau, aux nouvelles valeurs et aux immortels (PARNI), qui a joué le rôle de maître de cérémonie, et Neftalí Santana, conseillère juridique du Miderec, entre autres, ont également participé à cette activité.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =

Verified by MonsterInsights