Le ministère de la présidence rejoint la liste des institutions qui utiliseront Sigei

Le ministère de la présidence a rejoint la liste des institutions qui commenceront à mettre en œuvre le système intégré de gestion institutionnelle (Sigei) afin de rationaliser les processus transversaux de gestion publique, tels que le paiement des salaires institutionnels.

Après la signature d’un accord interinstitutionnel avec le ministère de l’Administration publique (MAP), le ministère de la Présidence est devenu la neuvième institution, en plus des cinq qui ont déjà le système en place, à être en train de mettre en œuvre Sigei dans leurs structures respectives.

L’accord signé par les ministres de la Présidence, Joel Santos Echavarria, et de l’Administration publique, Darío Castillo Lugo, explique que Sigei permet l’interopérabilité entre les systèmes informatiques et de gestion des organismes publics, sur la base des axes suivants : orientation vers le public, efficacité opérationnelle, coûts et contrôle, normalisation, transparence et cybersécurité ; il permet également aux deux entités de communiquer entre elles par voie électronique à travers les différents modules.

Le document indique que Sigei promeut l’utilisation de la signature numérique comme moyen de rationaliser les processus transversaux et interinstitutionnels et a noté que la mise en œuvre de ce système fait partie de la stratégie de l’Agenda numérique 2030 menée sous les directives du président Luis Abinader.

À ce jour, cinq institutions utilisent Sigei, à savoir le ministère de l’administration publique (MAP), l’Institut technologique (ITLA), le Conseil national de la compétitivité (CNC), l’Office gouvernemental des technologies de l’information et de la communication (Ogtic) et l’Institut national de l’administration publique (INAP) ; des accords ont été signés avec la Direction de la comptabilité publique (Digecop), la Direction générale de l’éthique et de l’intégrité gouvernementale (Digeig), le Contrôleur général de la République, le Ministère de l’économie, de la planification et du développement (Mepyd), le Programme de médicaments essentiels et d’appui logistique central (Promese/Cal), le Ministère de l’intérieur et de la police, le Ministère des finances, le Ministère du logement et de la construction et maintenant le Ministère de la présidence, pour commencer à utiliser la nouvelle solution technologique.

Autres points clés

Par le biais de l’accord, le ministère de la présidence s’engage à désigner le personnel nécessaire pour se consacrer exclusivement à l’exécution des activités à développer dans les unités correspondantes, qui resteront liées à la masse salariale de cette institution.

Il sera responsable du paiement de la rémunération salariale de son personnel affecté aux unités correspondantes, ainsi que du paiement des autres avantages prévus par la loi n° 41-08 sur la fonction publique, tels que les congés, le salaire de Noël et les autres incitations applicables, conformément aux politiques de rémunération.

En outre, elle fournira à son personnel l’équipement électronique nécessaire (ordinateurs, téléphones, tablettes, etc.), ainsi que les programmes et logiciels à utiliser pour l’exécution de leur travail au sein des unités correspondantes.

Il notifiera en temps utile au PAM les changements de personnel désigné dans les unités correspondantes et lui offrira, en sa qualité d’organe directeur, tous les accès technologiques nécessaires, sans restrictions, pour faire fonctionner toutes les composantes du système.

La MAP sera chargée de fournir le soutien nécessaire et de mettre en œuvre les modules Sigei, en tant que responsable de tout ce qui concerne l’administration publique.

La nouvelle solution technologique Sigei a été créée par la MAP avec des développeurs nationaux de l’Institut technologique des Amériques (ITLA), ainsi que des techniciens de la Direction de la technologie du ministère de l’Économie, de la Planification et du Développement (Mepyd) et du ministère des Finances.

Qu’est-ce que Sigei ?

Le Système intégré de gestion institutionnelle (Sigei) est une solution technologique de l’État dominicain, développée par des organismes et entités publics, dans l’axe du gouvernement numérique, dans le cadre de l’Agenda 2030 de la transformation numérique.

Le Sigei prévoit l’interopérabilité entre les systèmes informatiques des principaux organes de gouvernance du pouvoir exécutif, ainsi qu’entre ceux-ci et les systèmes de gestion des entités de l’administration publique, sur la base des axes de l’approche publique.

Source: Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 4 =

Verified by MonsterInsights