La 9e réunion annuelle pour le développement du tourisme à Samaná a lieu

Sous le slogan « Samaná, éducation et compétitivité d’une destination », le Cluster touristique de Samaná (CTS) et l’Association des entreprises hôtelières et touristiques de Samaná (AHETSA) ont tenu la IXe réunion annuelle pour le développement touristique de Samaná dans la salle Santa Barbará, Puerto Bahía, Samaná.

Jesús Durán, président de la CTS, a souligné que « notre principal objectif en tant que Cluster est de promouvoir le développement touristique de la province de Samaná, afin que la manne économique que l’industrie du tourisme génère habituellement dans les zones où elle est implantée, soit, d’une part, visualisée par tous ses habitants et, d’autre part, qu’ils en profitent pour que cela serve, fondamentalement, à élever leur niveau de vie et, avec lui, à répandre le progrès et le bonheur ».

Pour sa part, le président de l’AHETSA, Juan Bancalari, a souligné que « comme Ricardo, Samaná est notre maison, elle a également été la maison de mon arrière-grand-père, de mon grand-père et, en partie, une période de la vie de mon père, mais nous comprenons qu’elle peut continuer à se développer et à améliorer la qualité de vie de ses habitants comme cela s’est produit au cours de la dernière décennie, il est nécessaire que son niveau d’éducation s’élève et que la préparation de sa main-d’œuvre soit égale à celle des concurrents de la région ».

Enrique Darwin Caraballo, directeur exécutif d’Acción Empresarial por la Educación (EDUCA), a parlé de la situation de l’éducation en République dominicaine et dans la province de Samaná, ainsi que des possibilités de changement.

De même, Ana María Landucci, associée directrice d’Ackermann Colombia, a souligné que « depuis des rivages différents, nous sommes confrontés à de grands défis et à des réalités qui font qu’il est de plus en plus pertinent pour nous de nous réunir (entités gouvernementales, établissements d’enseignement, organisations, philanthropie, entre autres) pour un meilleur accès au développement et à la rétention de talents de meilleure qualité ».

De même, Ricardo Montaner, auteur-compositeur-interprète et président de la Fondation Montaner, a présenté le thème « Bayacú, l’éducation dans un but précis » et a déclaré que « Samaná est notre maison. Nous avons de nombreux projets de rêve pour cet endroit. Parmi eux, un village et un hôtel-boutique. Mais aujourd’hui, nous sommes venus présenter ce que nous croyons être la chose la plus importante pour cet endroit : l’éducation, et c’est de là que vient le développement d’années d’études pour créer l’école Bayacú. Nous espérons pouvoir le faire avec tous ceux qui veulent se joindre à nous ».

Ont également participé à la réunion Leonor Elmúdesi de Bancalari, directrice générale de la communauté éducative Lux Mundi, Alejandro Matas, directeur de la Fondation écologique Bahia Príncipe, et Jovanny Rodríguez, vice-recteur académique de l’Université ouverte pour adultes (UAPA), qui ont débattu du thème « L’éducation comme facteur clé de la compétitivité d’une destination touristique », sous la modération de Laura Caminero.

Source: Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − neuf =

Verified by MonsterInsights