La part du marché touristique mondial détenue par la RD est en hausse

Au cours de l’année 2023, la RD a connu une augmentation de sa pertinence en tant que destination touristique dans la région des Caraïbes et au Mexique, atteignant une part de 12,03% des arrivées de touristes par voie aérienne et terrestre.

Selon les statistiques fournies par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), cette augmentation représente une croissance de 1,9 point de pourcentage par rapport à 2010, lorsque la part s’élevait à 10,13 %.

Jacqueline Mora, vice-ministre technique du ministère du Tourisme, a estimé que le portefeuille dans lequel elle travaille peut effectivement parler de records et qu’en termes de parts de marché, le pays a changé de déclin pour la croissance.

« Nous avons amélioré notre participation au tourisme mondial. Nous sommes passés de la 51e à la 30e place. Savez-vous pourquoi c’est important ? Vous ne pouvez pas vous mesurer aux chiffres que vous aviez avant, vous allez vous mesurer à votre performance par rapport à vos concurrents et qu’est-ce qui s’est passé ? En battant des records. Vous savez ce qu’est un record. Le plus haut que vous ayez jamais vu. C’est le plus haut que nous avons pu voir », a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à l’émission « Being Honest ».

Il a ajouté que « nous sommes meilleurs que de nombreux pays des Caraïbes, plus que dans toute la région et même dans le monde. Oui, nous avons de meilleurs indicateurs institutionnels et de dépenses touristiques. Ce serait un échec analytique de se baser sur un seul indicateur, la vraie chose est de tout voir dans ce contexte. Et je vais vous dire une chose, pour être honnête, je pense que la gestion a été spectaculaire, et ce n’est pas parce que j’ai fait partie de l’équipe.

M. Mora a ensuite analysé la méfiance qui existe dans certains secteurs du pays à l’égard des données qui reflètent les résultats dans le domaine du tourisme. Mora a lié cette méfiance à ce qu’elle a décrit comme le « syndrome de l’imposteur ».

Selon elle, ce phénomène se manifeste lorsque, malgré des réalisations évidentes, la population et les acteurs locaux doutent de l’efficacité des stratégies mises en œuvre. « Parfois, la politique se déguise en syndrome de l’imposteur », a déclaré Mme Mora.

Dans ce contexte, le vice-ministre a souligné l’importance de démêler et de communiquer de manière transparente l’impact positif que la gestion du tourisme a eu en République dominicaine, en surmontant les perceptions erronées et en démontrant des progrès tangibles dans le secteur.

M. Mora estime que le cycle politique a également influencé le débat sur la question de savoir si ce sont les visiteurs ou les touristes qui sont venus dans le pays au cours des trois dernières années.

« L’une des stratégies du ministère consiste à mettre à disposition toutes sortes d’informations. Chaque fois que vous donnez plus d’informations aux gens, ils en redemandent.

Cela signifie que vous faites bien votre travail. Je pense qu’au cours des 40 dernières années, la RD a fait des pas de géant. En d’autres termes, nous n’avançons peut-être pas au rythme que nous souhaiterions, mais je crois que nous avançons sans aucun doute et que dans cette administration, au cours de ces quatre dernières années, ainsi que dans les quatre autres, dans les quatre autres, dans les quatre autres, dans les quatre autres, des pas positifs ont été faits. On ne peut pas dire non au tourisme. Je dis aux gens que ce n’est pas parce qu’il y a plus de touristes qu’il n’y en a plus.

Ce qui compte, c’est que nous ayons une plus grande part du gâteau mondial. Car si le monde se développe, il est évident qu’il y aura plus de touristes. Aujourd’hui, notre part de marché a augmenté de manière significative. Et si elle a augmenté, c’est en partie parce que nous n’avons pas connu le syndrome de l’imposteur », a-t-il expliqué.

Source: Mitur.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 3 =

Verified by MonsterInsights