Les universités donnent un coup de pouce aux processus de transparence dans le tourisme

Le Réseau des universités pour l’avancement de l’éducation dominicaine (RUNED), qui regroupe les principaux centres d’enseignement supérieur du pays, a ratifié aujourd’hui la transparence avec laquelle sont gérés les processus du ministère du Tourisme.

Lors d’une réunion entre le RUNED, le ministre du Tourisme, David Collado, et la directrice de l’éthique et de l’intégrité gouvernementale, Milagros Ortiz Bosch, les recteurs ont réitéré leur engagement à continuer de participer en tant que superviseurs à tous les processus menés par MITUR.

Les représentants des universités ont souligné qu’ils ont participé aux 14 derniers appels d’offres menés par le Tourisme, dont ils se sont montrés satisfaits.

« Sans crainte d’être contredit, je peux vous dire que grâce à cette alliance avec les universités et le secteur privé, au ministère du tourisme, nous avons fait du mot transparence une réalité », a déclaré M. Collado.

Le fonctionnaire a remercié les universités pour leur soutien dans leur participation aux processus d’appel d’offres et à l’exécution des travaux réalisés dans le cadre du MITUR.

« Avec le soutien militant et permanent des représentants des universités et de certains de leurs étudiants, nous garantissons que le ministère du tourisme est et restera un exemple de transparence », a déclaré M. Collado.

Le président du RUNED, Julio Sanchez, recteur de l’INTEC, a réitéré l’engagement des universités à continuer de participer à l’ensemble du processus de transparence mené par le ministère du Tourisme.

Il a déclaré que le processus de transparence mis en œuvre par MITUR est un exemple à suivre pour les autres institutions publiques.

« Nous sommes prêts à collaborer sur des questions telles que les sargasses, l’érosion des plages, le plan de gestion des terres et tout ce qui a trait au processus de transparence », a déclaré le porte-parole de l’université.

Milagros Ortiz Bosch, directrice de l’éthique et de l’intégrité gouvernementale, a souligné l’importance de « réunions comme celles-ci » qui permettent d’avoir des institutions plus transparentes dans l’utilisation des ressources.

« La transparence n’est pas seulement un concept, mais un système qui est créé avec des accords comme celui-ci », a déclaré M. Ortiz Bosch.

D’autres recteurs qui se sont exprimés lors de l’activité étaient confiants que « cet exercice de transparence réalisé par le ministère du tourisme sera reproduit par d’autres institutions.

Ils ont défini l’alliance entre le monde universitaire, le gouvernement et les entreprises comme la véritable garantie du développement du pays.

La réunion de mardi s’inscrit dans le cadre du suivi de l’accord signé par le ministère du tourisme avec le réseau des universités pour l’avancement de l’éducation dominicaine en juillet de l’année dernière.

À cette occasion, la signature de l’accord a été dirigée par le ministre David Collado,

le recteur de l’Instituto Tecnológico de Santo Domingo (Intec), Julio Sánchez Maríñez, coordinateur du Runed.

Outre le ministre Collado et le recteur Sánchez, l’accord a été signé par Julio Sánchez Maríñez ; Franklin Holguín Hache de l’Universidad Acción Pro Educación y Cultura (Unapec) ; Julio Amado Castaños Guzmán de l’Universidad Iberoamericana (Unibe).

Egalement Miguel Fiallo Calderón, recteur de l’Université nationale Pedro Henríquez Ureña (UNPHU), et Ramón Alfredo de la Cruz Baldera, recteur de la Pontificia Universidad Católica Madre y Maestra (PUCMM), en présence de la directrice de l’éthique et de l’intégrité gouvernementale, Milagros Ortiz Bosch.

L’accord est un protocole de collaboration pour le développement et la mise en œuvre d’une stratégie visant à renforcer les processus d’appel d’offres et la supervision des travaux à réaliser par Ceiztur dans les zones touristiques.

Par le biais de cet accord, les universités offriront leur assistance en tant que superviseurs afin de garantir la transparence des processus de passation de marchés publics et de contrats, ainsi que la mise en œuvre des meilleures pratiques pour les appels d’offres des travaux à réaliser par Ceiztur, qui sont effectués conformément aux paramètres indiqués dans la loi 340-06, sur la passation de marchés et les contrats de la République dominicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − 10 =