Supérate signe un accord avec l’association hôtelière et touristique de Tolède

Le programme d’aide et de protection sociale Supérate et l’Association espagnole d’hôtellerie et de tourisme de Tolède (AHT) ont signé un accord de collaboration visant à renforcer les programmes de formation technique professionnelle des Centres de formation gastronomique de Supérate (CCGS) en RD, répartis dans différentes provinces du pays.

L’accord a été signé par Gloria Reyes, directrice générale de Supérate, et le président de l’Association hôtelière et touristique de Tolède, Tomás Palencia García, dans le cadre des activités de la Foire internationale du tourisme (Fitur) 2024.

« Aujourd’hui scellera une alliance très importante pour nos pays », a déclaré M. Reyes.

 » Dans le cas de la République dominicaine, depuis le programme social Supérate, cette alliance est très importante, car nous aurons le soutien et l’accompagnement de l’Association hôtelière et touristique de Tolède pour perfectionner et améliorer les techniques et les compétences de nos diplômés des centres de formation gastronomique de notre pays « , a-t-il déclaré.

De son côté, le président de l’AHT a également souligné l’importance de l’alliance stratégique pour les deux entités, qu’il a qualifiée de fructueuse.

« La collaboration entre l’Association de l’hôtellerie et du tourisme de Tolède et la Fédération nationale de Castille-La Manche représente un accord fructueux pour la formation des étudiants dans les centres de travail de la RD « , a-t-il déclaré.

Cette alliance stratégique permettra aux diplômés des écoles gastronomiques d’acquérir les connaissances techniques et pratiques nécessaires pour exceller dans le secteur compétitif de l’alimentation et des boissons, ainsi que les compétences transversales indispensables à leur développement professionnel et à leur insertion dans le monde du travail, par le biais de la modalité virtuelle.

Supérate, après une évaluation par son équipe académique, fera des suggestions à l’AHT sur le contenu des matières, modules ou compétences nécessaires pour compléter la formation des étudiants sélectionnés par le CCGS, en privilégiant la gestion efficace des restaurants, selon les normes internationales et les Objectifs de Développement Durable (ODD) enseignés par des professeurs ou des professionnels bénévoles et altruistes de l’AHT.

Dans cet ordre, l’accord contribuera également à la réalisation d’importants Objectifs de développement durable, tels que : la fin de la pauvreté, l’éducation de qualité, le travail décent et la croissance économique, la réduction des inégalités et les partenariats pour atteindre les objectifs.

En termes d’employabilité, il est prévu que les diplômés ne soient pas seulement des experts dans leur domaine, mais qu’ils soient également préparés à relever les défis du monde du travail d’aujourd’hui. En outre, l’alliance s’efforcera d’encourager l’esprit d’entreprise, en fournissant les outils et le soutien nécessaires pour transformer leurs idées en projets couronnés de succès.

L’alliance s’engage à former des professionnels qualifiés et des entrepreneurs audacieux, contribuant ainsi à la croissance durable et dynamique du secteur de la gastronomie, selon Hoy.

Dans le cadre de ce processus, l’AHT s’engage à fournir du matériel pédagogique actualisé et à assurer un suivi adéquat pendant le processus de formation, sans frais pour les deux parties.

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 20 =

Verified by MonsterInsights