Arajet prévoit de relier Santiago à New York

Le PDG et fondateur de la compagnie aérienne Arajet, Victor Pacheco Mendez, a annoncé qu’il disposera de la ligne Santiago de los Caballeros – New York en 2024, si la signature du traité de ciel ouvert entre la République dominicaine et les États-Unis se concrétise.

Pacheco Mendez s’est exprimé lors de la conversation d’affaires organisée par le Centre de formation professionnelle et d’innovation (Capex) de la Corporation de la zone franche de Santiago, où il était l’invité d’honneur pour présenter la transformation de l’industrie dominicaine de l’aviation avec les opérations et les connexions d’Arajet sur le continent.

« Aujourd’hui, je veux m’engager auprès du Cibao et de Santiago à continuer de démocratiser le ciel pour que tout le monde ait la possibilité de voler à bas prix. Ainsi, après la signature du traité de ciel ouvert entre les États-Unis et notre pays, nous ouvrirons des routes depuis l’aéroport international du Cibao vers l’Amérique du Nord, en commençant par la ville de New York », a-t-il déclaré.

M. Pacheco espère qu’en plus de New York, Arajet pourra desservir d’autres villes nord-américaines au départ de Santiago, dans l’intérêt des habitants du Cibao. En effet, la compagnie aérienne assure actuellement des liaisons entre Santiago et Medellin, en Colombie, et ouvrira le 30 octobre une ligne entre Santiago et Bogota.

« Nous avons réussi à être la compagnie aérienne qui relie pour la première fois l’aéroport international du Cibao à l’Amérique du Sud directement, et nous connectons également les habitants du Cibao à Sao Paulo, Buenos Aires, Santiago du Chili et Lima à travers le Caribbean Hub de Saint-Domingue », a ajouté M. Pacheco Mendez.

Pour sa part, Miguel Lama, président de la Corporación Zona Franca Santiago, a souligné les contributions apportées par Arajet au développement de l’aviation en République dominicaine, et a insisté sur l’importance d’accroître la connectivité de Santiago de los Caballeros et du Cibao avec le reste du continent.

Les dirigeants de Capex, CZFS et de l’aéroport international du Cibao, ainsi que des dizaines de représentants de la communauté d’affaires de la ville de Santiago ont participé à cette activité.

À propos d’Arajet

Arajet est la première compagnie aérienne à bas prix de la région des Caraïbes et a commencé ses opérations en septembre 2022 depuis sa base à l’aéroport Las Americas de Saint-Domingue, sous son certificat de transporteur aérien (CTA) de la République dominicaine.

Arajet exploite une nouvelle flotte d’avions Boeing 737MAX-8 offrant des voyages sûrs et abordables au départ et à destination de la République dominicaine et de 22 destinations en Amérique du Nord, centrale et du Sud, ainsi que dans la région des Caraïbes.

Source: Diariolibre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 15 =

Verified by MonsterInsights