Clôture de la XVIIIe session du (Conasac)

La dix-huitième session du Comité national pour la sécurité de l’aviation civile (Conasac) s’est tenue au siège de l’organisme spécialisé dans la sécurité des aéroports et de l’aviation civile (Cesac), où la proposition de modification de la huitième édition du Programme national de sécurité de l’aviation civile (PNSAC) a été examinée en tant que point central de l’ordre du jour.

Cette proposition a été faite et présentée par le Cesac, conformément à l’amendement numéro 18 de l’annexe 17 sur la sécurité aérienne, qui souligne l’importance de maintenir les normes de sécurité les plus élevées dans les terminaux des aéroports.

La réunion a été conduite par le ministre de la défense, le lieutenant général Carlos Luciano Díaz Morfa, ERD, qui assure également la présidence de la Conasac. À son arrivée au CESAC, il a été reçu par le général de brigade Floreal Suárez Martínez, FARD, directeur général de cette institution.

La dix-huitième session s’est déroulée en présence des membres titulaires et auxiliaires de la Conasac. Parmi les sujets soumis à l’examen de la Conasac, le soutien du CESAC à la région Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes (NACC) en matière de sécurité de l’aviation civile a été mis en exergue. Un rapport détaillé a également été présenté sur One Stop Security, une initiative qui reflète l’engagement continu de la République dominicaine à renforcer la coopération internationale en matière de sécurité aérienne ; cette collaboration régionale reflète la responsabilité partagée d’assurer l’intégrité et l’efficacité de la sécurité des aéroports et de l’aviation civile.

Le président de la Conasac a remercié les personnes présentes, en la personne du général de brigade Floreal Suárez Martínez de la Force aérienne de la République dominicaine (FARD), pour l’excellent travail réalisé par l’institution en vue de renforcer la sécurité.

Le directeur général du Cesac a réaffirmé son engagement indéfectible en faveur de la sécurité aéroportuaire et de l’aviation civile, en travaillant main dans la main avec toutes les parties concernées, afin de garantir des normes internationales d’excellence et de sauvegarder l’intégrité du ciel dominicain, car la sécurité est la responsabilité de tous.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − douze =

Verified by MonsterInsights