La création du Cabinet pour le développement de la logistique est saluée

Le directeur général des douanes et président du Comité national de facilitation des échanges (CNFC), Eduardo Sanz Lovatón, s’est félicité de la création du Cabinet de développement logistique, par le décret présidentiel numéro 263-23.

« Après beaucoup de travail et de coordination, la logistique, qui est un élément essentiel du commerce extérieur de tout pays, a désormais le statut de cabinet présidentiel », a déclaré M. Sanz Lovatón.

Lors de la vingt-et-unième session plénière du CNFC, qui s’est tenue jeudi, le fonctionnaire a estimé que le décret exige de redoubler les efforts déjà réalisés par la DGA et le CNFC avec tous ses membres, pour positionner le pays comme un hub logistique de classe mondiale, et ainsi, faire de la logistique un axe économique majeur.

« Le gouvernement dominicain sait que c’est l’un des axes stratégiques qui peut faire de nous une économie de premier plan », a ajouté le directeur des douanes en référence à la logistique.

Entre-temps, Perla de la Rosa, de la Chambre de commerce américaine de la République dominicaine (AMCHAMDR), en sa qualité de secrétaire du CNFC, a annoncé que l’Euro Chambre de commerce de la République dominicaine et la Chambre de commerce officielle d’Espagne en République dominicaine sont les nouveaux membres du comité.

Elle a également annoncé des changements dans la structure organisationnelle de la CNFC, comme la désignation d’un « facilitateur commercial », qui devrait être une entité neutre du secteur public et privé, et avoir une présence dans les ports et les aéroports du pays, afin de garantir le respect des accords signés avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Lors de cette session plénière de la CNFC, les groupes de travail qui composent la CNFC ont rendu compte de leurs travaux et présenté leur état d’avancement.

M. de la Rosa a également souligné que les travaux du CNFC continueront à se concentrer sur l’amélioration continue de la facilitation, l’unité canine, le guichet unique du commerce extérieur (VUCE), le traitement des denrées périssables et le transport terrestre de marchandises, ce dernier en coordination avec l’Institut national du transit et des transports terrestres (Intrant).

Il convient de rappeler que, lors de la séance plénière précédente de la CNFC, il a été fait état de la notification à l’OMC du respect à 100 % des objectifs que le pays s’est engagé à atteindre lors de la Conférence ministérielle de Bali en 2013.

À propos de la TFCN

L’objectif du CTCB est de faciliter la coordination interne et la mise en œuvre des dispositions de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), en plus de servir de table permanente de dialogue pour aborder les questions liées à la facilitation des échanges et à la logistique.

Le comité de facilitation des échanges est composé des principaux ministères (Agriculture, Industrie et Commerce, Affaires étrangères, Défense, Santé publique, Centre d’exportation et d’investissement de la République dominicaine (RD), Conseil national de la compétitivité (CNC) et Conseil national des zones franches (CNZF), ainsi que des principaux groupes du secteur des affaires, notamment l’AIRD, le CONEP et l’AMCHARD, dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 17 =

Verified by MonsterInsights