Raquel Peña inaugure un CAFI sur le campus de l’UASD à Bonao

La vice-présidente de la République, Raquel Peña, a présidé l’inauguration du Centre d’attention intégrale pour les enfants et les familles (CAFI) installé au Centre universitaire régional du Cibao central (CURCE), campus Bonao-UASD, qui intégrera 170 enfants en bas âge, fils et filles d’étudiants et de collaborateurs de l’université.

Le vice-président était accompagné de Franklin García Fermín, ministre du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie (Mescyt), de Besaida Manola Santana, directrice exécutive de l’Institut national de prise en charge intégrale de la petite enfance (Inaipi) et de Rosalía Sosa, vice-rectrice de l’Extension de l’Université autonome de Saint-Domingue (UASD).

Le centre, créé grâce à un accord signé entre l’UASD, Mescyt et l’Inaipi, est le premier d’une série de sept qui seront installés dans un nombre égal de campus, de centres et de sous-centres de l’académie d’État, situés dans différentes régions du pays.

Grâce à cet accord, l’UASD a cédé ses espaces dans les centres de Bonao, Santo Domingo, Barahona, San Juan de la Maguana, María Trinidad Sánchez, San Francisco de Macorís et Mao, dans la province de Valverde, pour l’installation des CAFI, tandis que Mescyt a apporté 20 millions de RD pour l’aménagement et l’équipement de ces centres, tandis que l’Inaipi mettra en œuvre son modèle de soins intégraux de qualité.

Le vice-président Peña a déclaré que l’ouverture de ce CAFI s’inscrit dans le cadre du plan national d’extension de la couverture élaboré par le gouvernement du président Luis Abinader, dans le but d’inclure un nombre important d’enfants et de familles qui attendent les services offerts par le modèle de soins de l’Inaipi.

Il a ajouté que l’ouverture de ce « Centre CAFI sur le campus de l’Université autonome, permettra à de nombreuses mères en difficulté dans la municipalité de Bonao de poursuivre leurs études universitaires, avec la tranquillité d’esprit de laisser leurs enfants entre les meilleures mains pour recevoir des soins complets de qualité.

Par ailleurs, Manola Santana a indiqué que ce nouveau centre fonctionnera sous la modalité de gestion directe CAFI, qui offre des services d’attention et de soins aux enfants de 45 jours à 5 ans et se caractérise par la fourniture de soins personnalisés et de qualité dans un environnement chaleureux et sûr qui met l’accent sur le développement intégral des enfants avec l’accompagnement des familles.

La fonctionnaire a ajouté que le centre accueillera également les enfants du personnel administratif de l’UASD, afin de leur garantir les services offerts par l’Inaipi.

Pour sa part, Rosalía Sosa a souligné que le CAFI et les séjours dont dispose l’UASD témoignent de l’engagement de l’académie d’études supérieures en faveur du bien-être des étudiants, qui ont ainsi la possibilité de bénéficier d’une prise en charge de qualité pour leurs enfants, pendant leurs études.

M. García Fermín a déclaré que Mescyt continuerait à soutenir cette initiative parce que les sociétés qui accordent plus d’attention à la petite enfance sont plus susceptibles d’être mieux organisées et plus conformes aux normes morales et aux principes éthiques.

« Cela signifie que lorsque les enfants d’une nation sont correctement guidés et éduqués, il y a plus d’espoir et de certitude qu’il y aura des adultes plus consciencieux, responsables et dignes, agissant dans un esprit de citoyenneté », a conclu le ministre de Mescyt.

Personnalités

Adela Tejada, gouverneure de la province de Monseñor Nouel, Eberto Núñez, maire de Bonao, les députés Norberto Ortiz et Orlando Antonio Martínez, Ana Graciela Peña, directrice du Centre de Bonao de l’UASD et présidente du Conseil d’administration du Centre régional du Cibao central (CURCE), et José Cancel, vice-ministre de l’Administration et des Finances du Mescyt, ont également assisté à la cérémonie d’inauguration.

Étaient également présents Beatriz Terrero, directrice de la garderie du siège de l’UASD, Raquel Jiménez, directrice adjointe du programme Supérate, et le sculpteur Juan Trinidad, représentant la ministre de la Culture, Milagros Germán.

L’Inaipi était représenté par Harolin Almonte, sous-directeur des relations interinstitutionnelles, Yanett Rodríguez, sous-directeur de la gestion institutionnelle, Johanna Elías, directrice de la gestion du réseau de services, Juan Tomás Méndez, directeur des opérations, Rafaela Mateo, responsable des relations interinstitutionnelles, et César Mercedes, directeur juridique, entre autres.

À propos du CAFI

Le nouveau CAFI UASD Bonao dispose de quatre salles de classe où des services axés sur les stratégies de stimulation précoce et d’éducation initiale seront proposés le matin, de 7h30 à 12h30, et l’après-midi, de 13h à 17h.

Le centre bénéficiera aux mères de la municipalité de Bonao et des communautés environnantes qui souhaitent poursuivre leurs études universitaires, car elles disposeront d’un endroit où elles pourront amener leurs enfants pour qu’ils reçoivent des soins complets et de qualité.

L’initiative, en plus d’apporter la tranquillité d’esprit aux jeunes mères, contribue à la formation et à la protection des droits des enfants qui seront les hommes et les femmes de demain.

Source: presidencia.gov.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + huit =

Verified by MonsterInsights