Le ministère de la culture annonce les œuvres lauréates de la XXXe Biennale nationale des arts visuels

Le ministère de la Culture a annoncé mardi les lauréats de la 30e Biennale nationale des arts visuels (BNAV), lors d’une conférence de presse dirigée par sa directrice, Milagros Germán, qui s’est tenue dans l’auditorium du Musée d’art moderne (MAM).

Le grand jury de la biennale, composé du jury des prix et du jury de sélection, a décerné le grand prix au dessin « Portrait de pandémies (Polyptyque – 15) », de Julio Valdez, d’un montant de 1 million de pesos.

Le jury a décerné neuf prix égaux aux peintures « Urban Garden II », de Susan Mézquita, et « El rancho de Tula », de Yuly Monción, ainsi qu’aux installations « Icônes d’une larme et d’un cœur », de Yolanda Naranjo ; « El dije (historias entrelazadas) », d’América Olivo, et « La isla », de Luis Alberto Checo Muñoz.

Le même prix a été décerné à « Capilla del encuentro », du collectif formé par Carlos Oliva, Ignacio Alcántara et Raymundo Martínez ; « Andromorfia », de Domingo Abreu (Ico), et « Techo a dos aguas », de Marcos Lora Reid.

La céramique « La última cena » (La dernière cène) d’Enrique Royo complète le groupe des œuvres primées.

Le jury a également décerné des mentions honorables aux œuvres « Merengue yerto, desde el sur », peinture de Rosalba Hernández, « Eterno interludio », photographie de Fued Yamil Koussa Méndez, et aux installations « Atravesando la nebulosa del tiempo y la memoria », d’Ezequiel Taveras, et « La bolita », de Lorraine Franco.

L’annonce a été faite par Myrna Guerrero, qui a lu le document contenant la décision du jury, composé d’elle-même, de Carlos Acero Ruiz, tous deux dominicains, et d’Ángela García, américaine, qui a sélectionné les neuf œuvres gagnantes, dont les auteurs recevront un prix de 300 000 pesos chacun.

Des artistes et des amateurs d’arts visuels ont assisté à l’événement pour connaître les résultats du processus de sélection des œuvres, qui sont exposées depuis le 26 août.

La ministre de la culture, Milagros Germán, a félicité les artistes et a reconnu le travail dévoué du jury dans ce processus d’évaluation, démontrant ainsi son engagement pour la stimulation, la projection et le développement des arts visuels en République dominicaine.

Il a également remercié les amateurs d’art du pays et la presse pour leur soutien continu à cette XXXe Biennale, qui s’est manifesté non seulement par des visites à l’exposition à ce jour, mais aussi par des signes de satisfaction et des évaluations positives qu’ils ont exprimés dans leur milieu professionnel, familial et social, ainsi que par l’intermédiaire des réseaux et des médias.

« Cette satisfaction et cette évaluation positive sont une reconnaissance du travail, du dévouement et de l’engagement des hommes et des femmes de nos institutions, aussi bien du vice-ministère de la créativité et de la formation artistique, dirigé par Giovanny Cruz, que du musée d’art moderne, dirigé par Federico Fondeur, ainsi que de la précieuse contribution et de l’effort de chacun des membres du comité organisateur et de tous les collaborateurs de ce beau projet », a déclaré Germán.

Le ministre de la Culture a invité la population à continuer à profiter de cet événement, le plus important des arts visuels dominicains, dédié à cette occasion au maître Jorge Pineda, en hommage auquel on peut également visiter au MAM l’exposition  » Nouvelles anatomies « , qui comprend des dessins, des peintures et des installations réalisés par le célèbre artiste entre 1990 et 2015.

Il a également rappelé que la XXXe Biennale des arts visuels restera ouverte jusqu’au 15 décembre, date à laquelle, pour la première fois, un certificat sera décerné à chaque œuvre participante, ainsi que des prix en espèces aux lauréats.

Commission d’organisation

La commission d’organisation est composée de Giovanny Cruz, président, Gamal Michelén, conseiller, et Federico Fondeur, coordinateur, ainsi que des membres Marianne de Tolentino, Ana Agelán Fernández, José Sejo, Guadalupe Casasnovas, Juan Julio Bodden Leroux, Plinio Chahín, Salvador Bergés et María Amalia León.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 19 =

Verified by MonsterInsights