Le gouvernement encourage l’amélioration des infrastructures aéroportuaires de RD

Le gouvernement dominicain s’est engagé dans un plan visant à promouvoir une stratégie d’amélioration des infrastructures aéroportuaires sur l’ensemble du territoire.

Pour cette raison, et dans le cadre de ce projet, un accord a récemment été conclu avec Aeropuertos Dominicanos Siglo XXI (Aerodom) et VINCI Airports pour renégocier et prolonger le contrat de concession des six aéroports que l’entreprise française gère en RD.

Par ailleurs, la stratégie est promue dans le but d’adapter les infrastructures aux nouvelles exigences du secteur aéroportuaire. Ainsi, le 30 novembre, l’appel d’offres pour l’aéroport de Cabo Rojo, Pedernales, a été lancé par la Direction des partenariats public-privé (DGAPP). L’aéroport desservira la région sud du pays et, en particulier, le développement du tourisme à Cabo Rojo, où 1,3 milliard de dollars seront investis initialement.

De même, l’aéroport domestique Osvaldo Virgil, dans la province de Montecristi, fait l’objet d’un important plan d’investissement public dans le cadre du projet de sauvetage et de réhabilitation des terminaux aéroportuaires. Les travaux réalisés, en coordination avec le ministère des travaux publics, consistent à refaire le revêtement de la piste d’atterrissage, qui mesure 1 230 mètres sur 22 mètres de large, car elle n’avait pas été touchée depuis 15 ans.

Dans un deuxième temps, les travaux comprennent également la construction d’un terminal plus moderne pouvant accueillir des pilotes nationaux et étrangers, selon un communiqué de presse.

Par ailleurs, le président Luis Abinader a entamé en septembre dernier la construction d’un nouvel aéroport, El Granero del Sur, à vocation commerciale dans la région de San Juan de la Maguana. Il devrait être opérationnel au troisième trimestre 2024. L’infrastructure fournira des services de fumigation et de technification agricole, comprendra des installations d’aviation générale et offrira aux touristes le patrimoine naturel de la province.

Parallèlement, le gouvernement travaille à la création de nouveaux héliports dans différentes régions du pays. L’évaluation de plusieurs terrains pour la construction de trois nouveaux héliports dans les régions de l’est et du nord-est du pays a commencé, dans le cadre du projet d’expansion et d’optimisation du réseau national d’héliports (RNH).

Les terrains évalués sont situés à proximité de la plage d’Esmeralda, à Miches, dans la province d’El Seibo ; dans la municipalité de Cabrera, dans la province de María Trinidad Sánchez, et sur l’îlot de Cayo Levantado, dans la province de Samaná.

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =

Verified by MonsterInsights