NY : le consulat de RD a renforcé ses services

Le vice-consul à New York, Julio César Mateo (Yulín), a déclaré ici que l’administration du président Luis Abinader a revigoré le consulat général de la RD à New York et renforcé ses services à la communauté.

Il a indiqué qu’entre 200 et 300 personnes se rendent quotidiennement au siège consulaire situé au quatrième étage du 1501 Broadway Avenue, dans le quartier emblématique de Times Square, à Lower Manhattan.

Il a indiqué que le siège consulaire abrite des antennes du ministère de l’intérieur et de la police, du bureau national des passeports, de l’institut national du transit et des transports terrestres (Intrant), de la direction générale des douanes, de l’assurance maladie nationale (Senasa), du bureau technique des titres de propriété et du projet « Happy Housing ». Des bureaux non gouvernementaux appartenant à la Commission électorale centrale (JCE) et à l’Université autonome de Saint-Domingue (UASD) fonctionnent également.

Il a ajouté que les Dominicains allaient réaliser une grande variété de démarches, la plupart liées aux passeports, lettres de route, actes de naissance, permis de conduire, utilisation d’armes à feu en RD, validation des notes scolaires, légalisation de documents, etc.

Il a souligné la réduction appliquée, à l’initiative du président Abinader, aux paiements des services. « Par exemple, pour renouveler un passeport pour six ans, nous l’avons trouvé à 190 dollars et nous l’avons d’abord réduit à 130 dollars et maintenant à 125 dollars ; pour renouveler un passeport pour dix ans, nous l’avons trouvé à 295 dollars et maintenant à 195 dollars ; et ce qu’on appelle les lettres d’acheminement, qui sont des documents de voyage, sont des documents de travail. Enfin, les « lettres de route », utilisées par les personnes ayant des problèmes de passeport, coûtaient 100 dollars et n’en coûtent plus que 50 aujourd’hui.

Mateo, qui est également président du Parti révolutionnaire moderne (PRM) à New York, a cité comme point positif l’installation de bureaux consulaires satellites dans le haut de Manhattan, le Bronx, Brooklyn et le Queens, qui permettent aux Créoles de recevoir les mêmes services sans avoir à se rendre au bureau central de Times Square.

« Beaucoup de gens pensent que le consulat est une simple boîte à billets pour le gouvernement dominicain et ce n’est pas le cas. Le consulat est également un centre d’assistance sociale pour la communauté dominicaine, sans tenir compte de l’appartenance à un parti politique ». A cet égard, il a déclaré que « le soutien est offert aux personnes âgées, aux groupes sportifs, aux personnes qui ont besoin de transférer des corps à Saint-Domingue et même aux Dominicains qui ont émigré et qui veulent revenir dans le pays de façon permanente et qui n’ont pas les ressources nécessaires pour le faire », a t-il expliqué.

Il a rappelé que « lorsque le gouvernement actuel est entré en fonction, 57 personnes exerçaient les fonctions de vice-consul, dont plusieurs résidaient à Saint-Domingue et étaient payées en dollars. Aujourd’hui, il n’y a plus que cinq vice-consuls, ce qui donne une idée du changement. Le nombre total d’employés est de 220 personnes.

Un aspect auquel il attache une grande importance est la promotion de l’assurance Senasa, qui permet aux Dominicains acquérant et résidant à New York de bénéficier d’une assistance médicale lorsqu’ils se trouvent en République dominicaine.

Source: Almomento.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 3 =

Verified by MonsterInsights