Un alpiniste dominicain atteint le plus haut sommet de l’Antarctique

Au terme de sa deuxième expédition en Antarctique, l’alpiniste et aventurière Thais Herrera a escaladé le Vinson, la plus haute montagne du continent, devenant ainsi la première Dominicaine à porter notre drapeau jusqu’aux 4 892 mètres d’altitude de son sommet et réalisant ainsi le cinquième (5) des sept plus hauts sommets de chaque continent.

« C’est le sommet où j’ai ressenti le plus d’émotions, car j’ai atteint son sommet le jour de mon anniversaire avec mon drapeau dans les mains, une coïncidence qui est un grand cadeau », a-t-elle expliqué.

Il a indiqué qu’en arrivant au sommet, le froid était extrême, avec des températures avoisinant les -37°C et un refroidissement éolien de -45°C. « Le froid était insoutenable, il n’y avait pas d’autre solution que d’atteindre le sommet. « Le froid était insupportable, c’était un défi de prendre une photo », a-t-il déclaré.

Ils sont arrivés à bord d’un petit avion DHC-6 modifié pour ce type d’aventure, depuis le glacier Union jusqu’au camp de base situé à 2 137 mètres au-dessus du niveau de la mer, d’où ils ont grimpé jusqu’au camp de base pour se reposer. De là, ils sont montés au camp d’altitude, où ils ont attendu une bonne fenêtre météorologique pour grimper jusqu’au sommet.

MEMBRES DE L’ÉQUIPE

L’équipe était dirigée par le célèbre alpiniste américain Garrett Madison et composée de six autres personnes, dont la détentrice du record du monde Guinness de vitesse sur les trois plus hauts sommets du monde, la Mexicaine Viridiana Alvarez.

Après avoir gravi la montagne, ils sont restés bloqués pendant deux jours en raison du mauvais temps, jusqu’à ce que je puisse venir les chercher en avion.

Herrera a atteint ce sommet 12 jours seulement après avoir skié 111 km jusqu’au pôle Sud, ce qui n’avait jamais été fait auparavant par un Dominicain.

La jeune femme entreprend un projet qu’elle a baptisé « Une rencontre dominicaine au sommet » et qui consiste à escalader les plus hautes montagnes de chaque continent (7) et à skier jusqu’au pôle Nord et au pôle Sud.

« Pour le dire en langage dominicain, c’est ce que nous appellerions le home run avec les bases pleines d’explorateurs, une personne aussi normale que moi a simplement le rêve de le réaliser », a-t-elle expliqué.

SEULEMENT 74 PERSONNES DANS LE MONDE

Il n’y a que 74 personnes dans le monde qui l’ont réalisé, dont 15 femmes.

« Je suis immensément reconnaissante pour le soutien, les messages et les prières que beaucoup m’ont envoyés pour réaliser ces deux expéditions en Antarctique. C’est un endroit très spécial que je porterai à jamais dans mon cœur », a déclaré M. Herrera.

Il a indiqué qu’il lui faudrait environ deux semaines de récupération active pour commencer à s’entraîner en vue de l’ascension, en avril prochain, du mont Everest, la plus haute montagne du monde, située en Asie à 8 848 mètres au-dessus du niveau de la mer.

« Mon plus grand défi pour l’Everest est maintenant de trouver d’autres alliés pour collecter des fonds et de me maintenir en bonne santé en m’entraînant très dur », a-t-elle déclaré.

THAIS HERRERA

Mme Herrera est une mère, une entrepreneuse et une oratrice. Elle est ingénieur industriel et titulaire d’une maîtrise en gestion et finance. Elle est propriétaire et principale animatrice d’Asertiva RD, une entreprise spécialisée dans la formation en plein air et la constitution d’équipes, tant pour les entreprises que pour les établissements d’enseignement. Elle enseigne également à la Barna Management School.

En plus d’être alpiniste, Herrera est triathlète, philanthrope et la première femme dominicaine à avoir terminé un Ironman, un événement qu’elle a terminé 6 fois à ce jour.

Source: Almomento.net

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 8 =

Verified by MonsterInsights