Fideicomiso Pro-Pedernales met en œuvre une stratégie de développement durable à Cabo Rojo

Le Pro-Pedernales Trust, la Fondation Sur Futuro et la Direction générale des partenariats public-privé (DGAPP), en tant que fiduciaire, ont signé un accord de collaboration interinstitutionnelle pour le développement et la mise en œuvre de stratégies visant à promouvoir la croissance du tourisme sur la base de la durabilité environnementale et sociale dans la province de Pedernales et la région d’Enriquillo.

L’accord, signé par le directeur exécutif de la DGAPP, Sigmund Freund, et la présidente de la Fondation Sur Futuro, Melba Segura de Grullón, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au siège de la DGAPP, permettra de promouvoir un plan d’action visant à garantir l’équilibre nécessaire entre le développement du tourisme et la préservation des richesses naturelles de la région.

M. Freund a souligné l’importance de l’accord et sa satisfaction quant à la volonté de la Fondation Sur Futuro d’apporter sa grande expérience dans la gestion d’actions en faveur du développement durable, de la protection de l’environnement, de la biodiversité et des ressources naturelles.

Il a expliqué que depuis l’élaboration du plan directeur du projet de développement touristique de Cabo Rojo, la question de la durabilité socio-environnementale a été un pilier non négociable dans toutes les décisions qui ont été prises et qu’il s’agit d’un engagement assumé comme un axe transversal dans l’établissement de la destination.

« Pour nous, c’est un honneur de signer aujourd’hui cet accord avec la Fondation Sur Futuro, et nous remercions Melba Segura de Grullón pour sa volonté d’assumer l’engagement de faire partie de cette destination, d’unir ses forces à celles du Pro-Pedernales Trust et de la DGAPP et de garantir ensemble une destination modèle en termes de gestion socio-environnementale », a-t-il déclaré.

Melba Segura de Grullón, pour sa part, a expliqué l’importance de l’accord-cadre signé, indiquant qu’il ouvre les portes à la durabilité environnementale et sociale des plans de développement de la province, avec un impact sur l’ensemble de la région d’Enriquillo.

Elle a déclaré qu’il était impératif de participer au projet le plus important de lutte contre la pauvreté et de promotion du développement dans la région méridionale, une initiative menée par le président de la République et axée sur l’une des provinces les plus nécessiteuses du pays.

Détails de l’accord
Parmi les engagements pris par le Trust, la DGAPP et la Fondation Sur Futuro figurent la préservation des traditions culturelles, l’utilisation rationnelle et la protection des ressources naturelles, la promotion de programmes de conservation et la reproduction de la flore endémique et indigène de la région, dans les différents projets touristiques, résidentiels et/ou commerciaux.

L’accord prévoit également la consolidation de la gestion intégrale des déchets solides, le développement de stratégies de résilience face au changement climatique, la gestion des risques liés aux phénomènes naturels, la promotion de l’éducation environnementale formelle, non formelle et informelle et la promotion d’initiatives contribuant à la conservation des zones protégées, la gestion adéquate de l’afflux touristique et la promotion d’un plan de sécurité touristique incluant les aspects sanitaires.

Les entités travailleront également à soutenir le développement et la croissance des MPME et à promouvoir une stratégie d’inclusion financière. En outre, elles ont l’intention de travailler de manière globale pour encourager le renforcement des organisations locales (cluster touristique, association de pêcheurs, association de guides touristiques, leaders communautaires, entre autres) qui peuvent contribuer à la croissance durable de la province.

La croissance locale, à travers le renforcement de la chaîne de valeur du secteur touristique par la création et la commercialisation de produits touristiques, de préférence basés sur la nature, est un autre des piliers de cet accord, ainsi que le sauvetage et le renforcement des centres de formation existants et la promotion de la création de nouveaux centres.

Les entités veilleront à développer des formations et des initiations qui renforcent les connaissances et qui, en même temps, contribuent à combler les écarts entre les hommes et les femmes. Elles conviennent également de promouvoir des activités qui favorisent l’inclusion des jeunes et la prévention de l’exploitation sexuelle des enfants et des adolescents.

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + dix =

Verified by MonsterInsights