L’accord avec Aerodom laisse au gouvernement 17 348 millions de pesos de recettes en janvier

En janvier 2024, le gouvernement central a enregistré des recettes de 17 348,0 millions de pesos à la suite de l’accord de renégociation du contrat de concession avec Aeropuertos Dominicanos Siglo XXI (Aerodom) pour prolonger sa gestion de six terminaux aériens de l’État de 2030 à 2060.

Ce montant a eu un impact positif sur les comptes publics pour ce mois. Il équivaut à 37,2 % des 46 693,8 millions de pesos budgétés pour l’ensemble de l’année 2024, en tant que concept du paiement initial ou canon à l’État pour le droit d’exploitation, pour la durée prolongée de la concession.

Selon le Diario Libre, l’économiste Nelson Suárez a noté que les fonds d’Aerodom ont contribué à atténuer le déficit budgétaire en janvier et à couvrir 14,9 % des dépenses cumulées du gouvernement central au cours de ce mois.

Un addendum dérivé de la renégociation l’année dernière du contrat de concession d’Aerodom, qui prévoit également une plus grande part de bénéfices pour l’État, a été approuvé dans le projet de loi sur le budget général de l’État de l’époque pour 2024. Cela inclut un paiement initial ou une redevance à l’État de 775 millions de dollars ou 46 693,8 millions de pesos cette année.

Avec ces ressources, le total des recettes estimées du gouvernement central pour 2024 est passé à 1 187 374,4 millions de pesos, après avoir reçu en janvier dernier 116 172,8 millions de pesos, soit 9,8 %, comme l’indique le rapport mensuel sur l’exécution du budget pour le premier mois de l’année publié par la Direction générale du budget (DGP).

Avec les ressources fournies par Aerodom, le gouvernement s’est engagé à développer l’asphaltage des routes à La Caleta, Boca Chica, autour de l’aéroport Las Americas (AILA) et dans le Grand Saint-Domingue et d’autres municipalités.

De même, la voie rapide de la Plaza de la Bandera, la solution de l’Avenida República de Colombia avec l’Avenida Los Próceres, le pont-levis qui remplacera le pont flottant sur la rivière Ozama, la construction du pont parallèle au Jacinto Peynado, le passage à niveau sur la route Sabana Perdida-La Victoria et l’Unité de Traumatologie de San Cristóbal.

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =

Verified by MonsterInsights