Les ministères de l’économie et de l’administration publique signent un accord

Le ministère de l’Économie, de la Planification et du Développement et le ministère de l’Administration publique ont signé un accord de coopération et de travail interinstitutionnel pour la mise en œuvre du Système de gestion institutionnelle intégrée (Sigei), dont l’objectif principal est de rationaliser les processus transversaux de la gestion publique.

L’accord a été signé par la ministre de l’Économie, de la Planification et du Développement, Pável Isa Contreras, et le ministre de l’Administration publique, Darío Castillo Lugo, qui ont souligné, parmi les nouveautés et les avantages de Sigei, l’interopérabilité entre les systèmes informatiques et de gestion des organismes publics, selon les axes de l’approche de ce secteur, l’efficacité opérationnelle, les coûts et le contrôle, la standardisation, la transparence et la cybersécurité.

La ministre Isa Contreras a souligné que Sigei est un outil technologique de l’État dominicain, développé par des organismes et entités publics, dans le cadre de l’Agenda numérique 2030 et du gouvernement numérique.

« L’objectif principal est de rationaliser les processus transversaux de la gestion publique, liés à la planification, aux ressources humaines, aux finances, à la comptabilité, aux achats, aux inventaires, à la gestion des documents, à l’attribution des véhicules, aux flottes, aux actifs fixes, aux frais de déplacement, entre autres », a déclaré Isa Contreras lors de la cérémonie de signature, qui s’est déroulée au siège du ministère de l’Économie.

Il a souligné que Sigei a été développé par des talents dominicains avec la collaboration de plusieurs institutions, dont l’Institut technologique des Amériques (ITLA), le ministère de l’Économie, de la Planification et du Développement et le ministère des Finances.

Le ministre de l’administration publique, Castillo Lugo, a quant à lui déclaré qu’avec la signature de l’accord avec le ministère de l’économie, 15 institutions ont été incorporées pour mettre en œuvre le Sigei.

Outre la MAP, les institutions qui ont déjà mis en œuvre l’outil sont l’Institut national d’administration publique (INAP), l’Institut technologique des Amériques (ITLA), le Conseil national de la compétitivité (CNC) et l’Office gouvernemental des technologies de l’information et de la communication (Ogtic).

« Dans le cadre des critères de la politique de transformation numérique, cette administration gouvernementale s’engage en faveur du développement national », a déclaré M. Castillo Lugo.

Les engagements

Avec la mise en œuvre de Sigei, le ministère de l’Économie, de la Planification et du Développement s’engage à respecter l’Agenda numérique 2030 et les objectifs du Gouvernement numérique, à travers lesquels l’État cherche à rationaliser et à rendre l’administration publique plus efficace et transparente, grâce à l’utilisation et à l’adoption des technologies numériques, en conduisant et en promouvant de manière globale et soutenue la transformation de l’État dominicain à cet égard.

Le ministère de l’économie s’engage à assumer toutes ses responsabilités pour assurer la mise en œuvre efficace de Sigei. En particulier, il désignera le personnel nécessaire à l’exécution des activités à développer dans les unités correspondantes.

De son côté, le MAP, en tant qu’organe directeur, s’engage à coordonner la formation des exécutants et des fonctionnaires en vue de leur professionnalisation dans l’utilisation des fonctionnalités de Sigei et à établir le calendrier de mise en œuvre pour chaque agence de l’État.

Yamel Valera, vice-ministre de l’administration et des finances, Manuel Robles, directeur de cabinet, Dhariana Valdez, directrice des ressources humaines, Mar García, directrice de la planification institutionnelle, et Herminia Reyes, directrice de l’administration, ont participé à la cérémonie de signature au nom du ministère de l’économie, de la planification et du développement.

Étaient également présents le directeur des technologies de l’information et de la communication, Armando Manzueta, le directeur financier, Semari Santana Cuevas, le directeur du contrôle interne, Marchelo Robles, et le directeur juridique, Rey Ángel Fernández.

Le directeur de l’innovation, Hugo Martínez, du ministère de l’administration publique était présent.

Source: Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =

Verified by MonsterInsights