Itesmarena diplôme de nouveaux techniciens en sciences forestières et en gestion de l’environnement

Le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles, Miguel Ceara Hatton, a souligné la valeur décisive de la jeunesse dans la lutte contre le changement climatique et face aux défis de ses effets, alors qu’il présidait la remise des diplômes à 64 nouveaux techniciens de l’enseignement supérieur qui ont achevé un processus de formation de deux ans avec le soutien de bourses d’études de l’État dominicain.

« C’est un véritable honneur pour moi de me trouver devant vous aujourd’hui ; je suis très respectueux de la formation et de l’éducation ; je crois en la connaissance », a déclaré le ministre Ceara Hatton, président du conseil d’administration de l’Institut technique d’études supérieures de l’environnement et des ressources naturelles (Itesmarena), situé à Jarabacoa.

La ministre a dirigé, avec le recteur de l’Itesmarena, José Vásquez, la remise des diplômes à 30 nouveaux techniciens en gestion de l’environnement et 34 en sciences forestières, qui s’ajoutent aux 397 diplômés des 15 promotions précédentes de l’académie de formation, dont l’origine remonte aux années 1960.

La table d’honneur de la cérémonie de remise des diplômes comprenait également Genaro Rodríguez, vice-ministre du ministère de l’enseignement supérieur, de la science et de la technologie (Mescyt), Xóchilt Ana Estrada Guevara, vice-recteur académique d’Itesmarena, et Yunior Torres, maire de Jarabacoa. Luisa de la Mota, gouverneur de La Vega, et le sénateur de cette province, Ramón Rogelio Genao, étaient également présents. Le vice-ministre des ressources forestières, José Elías González, et le directeur de l’éducation environnementale, Daryelin Torres Rodríguez, ont également assisté à l’événement.

Le presbytre Sergio de la Cruz, recteur de l’Université catholique du Cibao (Ucateci), et le prêtre catholique et activiste social Rogelio Cruz étaient également présents.

Le ministre Ceara Hatton a déclaré qu' »il est très difficile de faire avancer un pays si nous n’avons pas une jeunesse préparée et désireuse de relever le défi du développement ».

Il a ajouté qu’en soutenant leur processus de formation par des bourses, l’État dominicain remplit l’un de ses devoirs sociaux et « établit en même temps une relation de collaboration avec des hommes et des femmes de qualité qui s’engagent à unir leurs forces pour travailler en faveur de notre environnement et de nos ressources naturelles ».

Ceara Hatton a rappelé les effets du changement climatique en République dominicaine, notant que le 4 novembre 2022, 266 millimètres de pluie ont été enregistrés en quatre heures à Saint-Domingue, mais le 18 novembre 2023, ce record a été battu avec 431 millimètres et en 48 heures, il est passé à 474 millimètres.

« Un tel niveau de précipitations n’avait jamais été enregistré auparavant. Mais avant cela, nous avons été marqués par la sécheresse et avons dû contrôler l’approvisionnement en eau de nos barrages. Cette même sécheresse a mis nos forêts à rude épreuve, créant un environnement propice à la multiplication des incendies de forêt, un phénomène observé ici, en Jamaïque, en Espagne, au Canada et aux États-Unis.

Entre 2010 et 2022, une moyenne de 237 incendies de forêt a été enregistrée, mais en 2023, plus de 860 incendies ont été enregistrés dans tout le pays, pour différentes raisons, « ce qui prouve que nous sommes confrontés à un phénomène totalement nouveau et que nous devons apprendre à vivre avec », a-t-il déclaré.

Le recteur José Vásquez a remercié le gouvernement pour son soutien. « Je souhaite exprimer ma profonde gratitude au gouvernement dominicain, au ministère de l’environnement et des ressources naturelles, ainsi qu’à M. Miguel Ceara Hatton et à son équipe. Leur réceptivité et leur soutien, tant moral que financier, ont été fondamentaux pour la réalisation du rêve de ces 64 jeunes qui sont venus dans cette maison d’études il y a deux ans ».

Cette réussite est le résultat de deux années de dévouement sous notre devise : « Apprendre en faisant », en suivant une planification académique basée sur les compétences et axée sur la qualité de l’enseignement, ainsi qu’une gestion louable de nos enseignants et de notre personnel administratif », a-t-il déclaré.

Les deux étudiants méritants sont Elizardo Paulino Faña, technicien supérieur en sciences forestières, et Adriel Olaverria Santo, technicien supérieur en gestion de l’environnement. Tous deux recevront une bourse pour poursuivre des études supérieures dans l’université de leur choix, qui sera prise en charge par la Fondation des amis de la République dominicaine, représentée lors de l’événement par Guy Towers Baehr.

Paulino Faña s’est exprimé au nom de tous les diplômés. « Aujourd’hui est un jour très spécial pour nous tous, car nous célébrons la fin d’une étape et le début d’une autre dans notre vie », a-t-il déclaré.

« Aujourd’hui, nous recevons notre diplôme de technicien supérieur en sylviculture et en gestion de l’environnement, des carrières qui nous ont enseigné bien plus que des concepts et des techniques : elles nous ont appris à apprécier et à prendre soin de la planète, notre maison commune », a-t-il ajouté.

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × un =

Verified by MonsterInsights