Couloirs de police et éclairage aux abords des universités

Le ministre de l’Intérieur et de la Police, Jesús Vásquez Martínez, a assuré aux recteurs d’université que, dans les prochains jours, des couloirs de police seront établis et que les zones entourant les académies seront éclairées, dans le but d’assurer la sécurité de la communauté éducative et de tous les citoyens.

Lors d’une réunion dans la salle du conseil académique du rectorat de l’Unphu, à laquelle il a participé en compagnie du directeur de la police nationale, le major général Ramón Antonio Guzmán Peralta, entre autres sujets, le fonctionnaire a déclaré que ce pays n’avait pas obtenu autant de résultats dans l’articulation de la lutte contre la criminalité.

Il a affirmé que ce pays n’avait pas obtenu autant de résultats dans la lutte contre la criminalité,  » surtout en ce qui concerne la dignité de ceux qui travaillent dans ces actions « , a-t-il dit, et a assuré qu’ils travailleraient sans relâche pour assurer la protection de l’ensemble de la population.

De son côté, le recteur de l’Institut Technologique de Saint-Domingue (Intec), Julio Sánchez Maríñez, a exprimé son intérêt pour garantir les conditions de vigilance et de sécurité dans les zones par lesquelles les étudiants se rendent aux centres et en reviennent.

Guzmán Peralta a établi le lien et la proximité avec les représentants des principales universités du district national et a exprimé l’attention prioritaire qu’ils accorderont à la sécurité. Il a ajouté : « Faites-leur savoir que leurs autorités sont attentives à ce qu’elles demandent et à leurs besoins.

Le vice-ministre administratif de l’université catholique, le père Ramón García, a souligné l’importance de la création d’une unité de police et de l’envoi d’unités de police pour patrouiller dans les zones universitaires.

En outre, les recteurs, par consensus, ont immédiatement identifié le manque d’éclairage afin que l’Empresa Distribuidora de Energía del Sur (Edesur) puisse effectuer les travaux correspondants.

Étaient également présents Editrudis Beltrán, rectrice de l’Université autonome de Saint-Domingue (UASD), Miguel Fiallo Calderón, de l’Université Pedro Henríquez Ureña (Unphu), Franklyn Holguín Haché, de l’Unapec, et Odile Camilo Vincent, rectrice de l’Université ibéro-américaine (Unibe).

Source: Presidencia.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 12 =

Verified by MonsterInsights