Le groupe Piñero étend son programme de protection des tortues marines à la RD

La Fondation Eco-Bahia du Grupo Piñero et le ministère de l’environnement et des ressources naturelles de la République Dominicaine ont signé un accord de collaboration pour la protection et la conservation des tortues marines menacées vivant dans les mers tropicales.

Grupo Piñero a lancé sa Fondation Eco-Bahia en République Dominicaine en avril de cette année et, avec la signature de cet accord, cherche à continuer à promouvoir des initiatives durables dans tous les pays où il opère.

Cet accord lie la fondation Eco-Bahia au programme de conservation des tortues de mer mis en œuvre par le ministère de l’environnement et des ressources naturelles de la République dominicaine dans la province de Samaná, ainsi qu’à Playa Nueva Romana, sur la plage de Boca del Soco, sur la plage devant Caño Patricio, située dans la province de San Pedro de Macorís, et sur la plage d’ArenaGorda, cette dernière appartenant à Macao, dans la province de La Altagracia.

Des espèces telles que la tortue verte, la tortue luth et la tortue imbriquée utilisent les plages dominicaines pour la nidification, ainsi que la tortue caouanne qui migre à travers la République Dominicaine, toutes ces espèces faisant partie de la richesse biologique et du patrimoine naturel de la nation.

Parmi les actions les plus importantes qui seront menées à bien grâce à cet accord de collaboration, citons : la tenue d’un registre actualisé de la nidification des tortues sur les plages ; le suivi des travaux de protection des côtes et le soutien au reboisement avec des espèces côtières endémiques ou indigènes ; l’organisation de sessions de formation pour les techniciens et les responsables du programme sur les tortues dans le pays ; et l’implication de la communauté dans les actions de conservation des tortues dans les provinces de Samaná, San Pedro de Macorís et La Altagracia.

CONSERVER LE CAPITAL NATUREL

Depuis sa création en 1999, les projets de la Fondation Eco-Bahía ont évolué dans le but d’étendre ses initiatives de conservation du capital naturel.

Son premier projet a été la gestion du « Programa de Protección y Conservación deTortugas Marinas en el Litoral Central de Quintana Roo » (Programme de protection et de conservation des tortues marines sur la côte centrale de Quintana Roo) au Mexique.

Depuis lors, la Fondation a continué à se développer dans le but d’accroître l’impact durable de ses actions, en relâchant plus de 110 000 tortues marines et en s’occupant de plus de 1 000 cas de récupération et de gestion d’espèces sauvages au Mexique.

Aujourd’hui, avec son arrivée en République dominicaine, le Grupo Piñero mènera des actions pour la protection des tortues de mer dans ce pays, l’un des marchés les plus importants du Grupo Piñero, où il possède 14 complexes hôteliers, ainsi qu’un complexe immobilier résidentiel, Playa Nueva Romana et un terrain de golf PGAOcean’s 4, étant ainsi la première chaîne hôtelière en nombre de lits dans le pays.

Sa participation au programme de conservation des tortues de mer s’ajoute aux autres initiatives promues par la fondation Eco-Bahia en République dominicaine, notamment la restauration de l’observatoire des baleines de Punta Balandra, la fourniture de conteneurs pour le tri des déchets dans les écoles et ses programmes d’éducation à l’environnement.

Source : Europapress.es

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =

Verified by MonsterInsights