L’environnement intervient à Los Haitises

Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (MMARN) a entamé mardi, en coordination avec le ministère public, une vaste opération d’intervention dans le parc national de Los Haitises, sous la direction opérationnelle du Service national de protection de l’environnement (Senpa) et avec la participation de la Direction générale de l’immigration et d’autres agences de l’État.

Le capitaine René Ysidro Rodríguez Álvarez, directeur général du Senpa, a indiqué que l’opération est menée en coordination avec le Bureau du procureur spécialisé dans la défense de l’environnement et des ressources naturelles (Proedemare), dirigé par le procureur Francisco Contreras.

Objectifs opérationnels

Intervención En Los HaitisesM. Rodríguez Álvarez a expliqué que l’opération vise à freiner les délits environnementaux et à interrompre les cycles de production de personnes peu scrupuleuses, principalement des étrangers, qui travaillent dans le conuquisme à l’intérieur du parc national, qui doit être préservé en raison de son importance hydrologique et de sa biodiversité.

Il a indiqué que cet organisme spécialisé dans la protection de l’environnement bénéficie du soutien du personnel de l’armée de terre, de la marine et de l’armée de l’air de la République dominicaine, ainsi que de la police nationale, de la direction nationale du contrôle des drogues (DNCD), du département national des enquêtes (DNI), de la force opérationnelle conjointe Ciudad Tranquila (FTC-Ciutran) et de la commission militaire et policière (Comipol).

En outre, le ministère de l’agriculture, le Conseil national de l’enfance (Conani), la direction générale de l’élevage, le plan d’assistance sociale de la présidence et les cantines économiques de l’État dominicain.

« Cette intervention, que nous avons planifiée avec les forces militaires, suivant les directives du ministre de l’Environnement, Miguel Cera Hatton, a commencé à 6 heures du matin et durera plusieurs jours », a déclaré le capitaine Rodriguez Alvarez, qui supervise l’opération contre les crimes environnementaux.

Il a indiqué que le personnel militaire dépasse à lui seul les 200 hommes et femmes, répartis en cinq groupes de travail, sous le commandement du colonel de l’armée Alejandro Santana Mota.

Source: Presidencia.gob.do

En savoir plus : Nature

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =

Verified by MonsterInsights